Madagascar: Tempête Eloïse - La nouvelle épreuve à affronter

Une alerte sérieuse est lancée à l'approche de la tempête tropicale Eloïse des côtes de la Grande île .

Une mise en garde sérieuse est adressée aux habitants des régions qui se trouvent sur sa trajectoire. Les prévisions des services météorologiques ne laissent aucun doute sur les conséquences de son passage. Cela, après tout, est dans l'ordre des choses et le BNGRC préfère prendre les devants en annonçant de fortes précipitations et des crues importantes. Nous sommes dans la période des cyclones, mais dans le contexte actuel, Madagascar n'avait pas besoin de cette nouvelle épreuve à affronter.

Madagascar doit faire face à de multiples problèmes actuellement. Le premier et non des moindres est la propagation de la Covid-19. Les autorités sanitaires ont pris les mesures nécessaires, mais la situation est plus complexe qu'auparavant car le variant sud-africain du virus est peut-être déjà entré sur notre territoire. Dans les îles avoisinantes, on a annoncé l'apparition de cas de contamination à cette nouvelle souche. Le kere dans le sud est tout aussi préoccupant et l'appel lancé hier aux bailleurs de fonds pour l'octroi d'une aide financière de 73,1 millions de dollars pour lutter contre l'insécurité alimentaire qui touche 1,1 million de personnes donne une idée de l'ampleur des besoins.

Dans l'immédiat, nous allons devoir faire face au déchaînement des éléments naturels. Le communiqué publié par le BNGRC est particulièrement alarmiste. L'organisme a préféré prendre les devants, disant que des précipitations abondantes entraîneraient des inondations. Les termes « forte tempête tropicale » sont peut-être moins forts que le qualificatif « cyclone », mais les dégâts que cette dépression occasionnera seront tout aussi importants. Pour le moment, tout cela n'est qu'au stade de prévision. Il est nécessaire de faire face à l'épreuve qui nous attend et qu'il faudra affronter.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.