Madagascar: FMI-Madagascar - Reprise des négociations pour une nouvelle Facilité Élargie de Crédit

L'année 2020 débute sous de bonnes perspectives en ce qui concerne les relations de Madagascar avec les bailleurs de fonds.

Après les récentes signatures d'accord notamment avec la Banque Mondiale, l'US AID et la Banque Africaine de Développement pour des financements de la lutte contre l'insécurité alimentaire, le Fonds Monétaire International (FMI) est également là dans le cadre de la reprise des négociations avec le gouvernement malgache.

Dossier solide. Les négociations qui entrent dans le cadre du nouveau programme soutenu par la Facilité Élargie de Crédit (FEC) ont commencé hier lors d'une réunion virtuelle d'introduction dirigée côté malgache, par le ministre de l'Economie et des Finances, Richard Randriamandrato. Côté FMI, les ténors du dossier Madagascar, dirigés par le Chef de mission Charalambos Tsangarides, ont participé à la réunion par vidéoconférence. Une occasion pour les deux parties de présenter notamment les objectifs de cette mission qui durera jusqu'au 5 février prochain.

D'autres réunions techniques ont également eu lieu dans l'après-midi d'hier avec les équipes respectives de l'Institut national de la statistique (INSTAT) de la Direction générale des Impôts et de la Direction générale des Douanes. Crise sanitaire oblige, ces réunions ont eu lieu en visioconférence. Beaucoup d'autres réunions sont également prévues dans les jours qui viennent. Il s'agit, en somme, d'une mission marathon qui va permettre de boucler un dossier solide qui devrait aboutir à un décaissement d'une première tranche de la FEC dans les semaines qui viennent.

Robinet. On rappelle que la sixième et dernière tranche du précédent programme soutenu par la FEC était débloquée au mois de janvier dernier, pour un montant de 43 millions de dollars. Par la suite, Madagascar a obtenu du FMI deux décaissements supplémentaires, d'un montant total de 337,9 millions de dollars, au titre de la Facilité de Crédit Rapide (FCR) dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19. Preuve que le FMI reste aux côtés des dirigeants non seulement pour parer aux urgences mais également pour le long terme pour accompagner le développement du pays.

Pour ce nouveau programme, la décision du Conseil d'administration du FMI qui a toutes les chances d'être positive, est attendue probablement vers fin février ou début mars prochain. Une décision qui est d'une importance particulière quand on sait que c'est toujours l'accord avec le FMI qui ouvre le robinet des autres bailleurs de fonds.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.