Congo-Brazzaville: Mode - Le camouflage, un retour de la tendance militaire stylée

Depuis trois à quatre ans déjà, la mode camouflage refait surface en grande pompe et ne semble pas prête à s'essouffler. Un aspect « rebelle » qui donne matière à créer à l'industrie de la mode.

Tenue attribuée incontestablement aux militaires, le camouflage a été inventé entre 1871-1950 au cours de la première guerre mondiale par l'artiste Lucien-Victor Guirand de Scévola. Cette dernière fût une aide aux soldats pour passer inaperçus durant des assauts. Mais aujourd'hui, le vêtement est de retour sur la sphère vestimentaire et il a pris d'assaut plusieurs générations.

Se portant bien au masculin comme au féminin, on note des camouflages tachetés en vert, beige ou marron qui se distinguent par des tons kaki aux motifs à caractère militaire. Plusieurs variétés et modèles font de cette tenue une pièce indémodable tant qu'elle incarne l'autorité, les armes et la sûreté.

Si durant les années précédentes, on le portait plus en pantalon ou jogging ; depuis quelques années, le camouflage devient très tendance en veste, en sac à main, ceinture, chaussure et en plusieurs autres accessoires de mode, cela quelle que soit la saison de l'année.

Incontournables, chics et rock'n'roll, les motifs et les imprimés verts ou blancs sont les tendances les plus en vogue sur le marché. Ils s'adaptent et se portent aussi bien avec un jean qu'avec un t-shirt, des baskets, des sandales ou encore avec des ballerines.

Pour son come black, nous sommes loin du légendaire et mythique parka couleur unie kaki militaire. Cette fois-ci, de nombreux créateurs de mode ont largement renouvelé le style en faisant preuve de créativité. Les plus fervents admirateurs du camouflage chic et glamour, apprécient particulièrement les tenues accordées comme le camouflage léger.

« Depuis fin décembre, plusieurs modèles de camouflage se vendent surtout les t-shirts, les culottes et les casquettes, en raison de la saison de pluie », a confié Moussa, vendeur de prêt-à-porter au marché Poto-Poto, dans le 3e arrondissement de Brazzaville.

Notons que le camouflage garde toujours son thème d'originalité et de fougue, car il se porte en toutes circonstances en donnant une certaine allure. D'autant plus que le mariage des couleurs et des motifs constitue, de nos jours, l'image d'une certaine fierté et prestance ; alors ne nous retenons pas à créer des looks chics et uniques. Attention, pas plusieurs camouflages à la fois car cela fait déguisement.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.