Algérie: Ministère du Commerce - Prise en charge de toutes les revendications des fonctionnaires du secteur

Alger — Le ministère du Commerce a affirmé, mardi, la détermination du premier responsable du secteur à prendre en charge les revendications légitimes des fonctionnaires et travailleurs du secteur, en les incitant à adhérer à cette démarche au service du fonctionnaire et du secteur.

Deux séances de travail ont été tenues, lundi, au siège du ministère du Commerce avec le Syndicat national des travailleurs du secteur du Commerce (SNTC) et la Fédération nationale des travailleurs du commerce, dans le cadre du dialogue ouvert avec les partenaires sociaux pour la prise en charge des préoccupations socioprofessionnelles, selon un communiqué du ministère adressé aux fonctionnaires et travailleurs du secteur.

La rencontre a été une occasion pour "dévoiler les mesures prises récemment par le ministère dans le but de prendre en charge les préoccupations exprimées par les deux organisations syndicales et leur faire part de la détermination du premier responsable du secteur à prendre en charge toutes les revendications légitimes, en les invitant à adhérer à cette démarche au service du fonctionnaire et du secteur", précise la même source.

Le ministère a souligné, en outre, que la rencontre a été une occasion pour informer les partenaires sociaux des mesures prises par les autorités publiques compétentes concernant la demande d'autorisation exceptionnelle pour la révision du système indemnitaire, avec l'introduction de la prime d'astreinte tel que stipulé dans l'article 7 du statut particulier des fonctionnaires du secteur du Commerce, en sus du dépôt du statut particulier du secteur auprès de l'instance compétente dans les plus brefs délais.

Le ministère a, à cette occasion, invité les deux partenaires sociaux à participer à l'enrichissement de ces textes la semaine prochaine.

Le ministère a, par ailleurs, indiqué avoir informé les organisations syndicales des mesures réglementaires et juridiques en cours pour améliorer les ressources du Fonds de revenus complémentaires, lesquelles seront annoncées en temps voulu.

S'agissant de la promotion sur la base du diplôme, le ministère a fait état de la promotion 107 employés en 2020, soulignant la détermination du ministre à prendre toutes les mesures nécessaires pour la "régularisation de la situation de tous les cas en suspens dans cette catégorie".

En application de la dérogation du Premier ministre pour la promotion sur la base du diplôme, la situation de 1.962 employés est en cours de régularisation.

Après avoir rappelé les efforts soutenus pour développer le secteur du commerce et améliorer les conditions socioprofessionnelles, le ministère a appelé l'ensemble des employés à "continuer à accomplir les missions nobles et sensibles du secteur afin de préserver les acquis", surtout dans cette "conjoncture exceptionnelle", réitérant son engagement à aplanir les difficultés socioprofessionnelles.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.