Algérie: Cheikh Namous, le doyen des musiciens algériens n'est plus

Alger — Le doyen des musiciens algérien, Cheikh Namous, célèbre pour son jeu au banjo et au guember, est décédé dans la nuit de lundi à mardi à Alger à l'âge de 100 ans, a-t-on appris auprès de ses proches.

Né en mai 1920 à la Casbah d'Alger, Mohamed Rachidi de son vrai nom a commencé à jouer dans l'orchestre de Mohamed Sridek à la fin des années 1930 avant de rejoindre l'orchestre d'El Hadj Mhamed El Anka.

Il avait également accompagné Moh Seghir Laâma pour toutes les fêtes animées à la Casbah et intègré l'orchestre de la radio en 1953.

Il a également créé une école de musique où il a formé de nombreuses générations de musiciens.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.