Algérie: Oran - Décès de la poétesse Oum Siham

Oran — Oum Siham, une icône de la poésie à Oran, de son vrai nom Amaria bilal, est décédée lundi soir à l'âge de 82 ans, a-t-on appris mardi de la directrice de la Maison de culture d'Oran "Bakhta Kouadri".

Femme de lettres et poétesse, Amaria Bilal a fait ses études dans plusieurs villes avant de s'établir à Oran où elle a terminé ses études à la Faculté de lettres et de sciences humaines et a obtenu son diplôme en 1973 pour intégrer le secteur de l'éducation nationale comme professeur dans le cycle secondaire jusqu'à sa retraite.

La défunte a également tenté l'expérience de l'écriture de nouvelles et a produit plusieurs recueils, notamment "Erassif El-Beyrouti" et "Yaoumiyate Oum Ali", qui ont paru chez l'Entreprise nationale du livre, en plus de ses participations dans les pages culturelles de différents quotidiens nationaux, de nombreuses critiques littéraires notamment.

Oum Sihem était membre de l'Union des écrivains algérien et de l'Union des écrivains arabes et a obtenu de nombreuses distinctions lors de rencontres littéraires aux niveaux local, national et arabe.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.