Sénégal: Kolda - Affaire du «prophete» de la secte «rouhou mbackhe» - «Baba malaabé» et ses coaccusés passent leur première nuit en prison

19 Janvier 2021

Le «prophète» autoproclamé de la secte «Rouhou Mbakhé», Daouda Ba, appelé «Baba Malaabé Juulbé» et trois de ses proches ont été déférés au parquet de Kolda, après leur interpellation, vendredi dernier, sous forte escorte. Ils ont rejoint la prison un peu après le crépuscule.

L e jeune chef religieux Daouda Ba, alias Daouda Mbacké Baba Malaabé, est le fils du «prophète» de Saré Gaaye, et ses fidèles Birane Diallo, âgé de 41 ans, Aliou Badara Sané, 46 ans, Mohamed Ba dit «Khoumqyrou Mbacké», 40 ans, ont connu la prison en 1997 excepté, M. Sané.

Les 3 individus, du vivant de leur «prophète», avaient accompagné ce dernier à la Maison d'arrêt et de correction (MAC) de Kolda. Ils avaient été reconnus coupables de violence ayant entrainé mort d'homme. Ils ont purgé prés de 5 ans et ont d'ailleurs eu quelques adeptes durant leur incarcération. Cette fois-ci, également, de fortes présomptions pèsent sur eux, à savoir les chefs d'accusation d'«association de malfaiteurs, séquestration, enlèvement par fraude, viol sur mineur de 14 ans, acte de pédophilie, consommation de mariage sur mineure de moins de 14 ans». Ils vont laisser ainsi leur petit hameau situé à la frontière gambienne, avec des fidèles désorientés qui mettent toute cette histoire sur le compte d'un destin tracé par Dieu. Ici personne ne jure par un homme, mais par Allah, Le Tout Puissant.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.