Togo: Des traîtres appelés défenseurs deqs droits de l'homme !

Au Togo on ne sait plus qui est qui dans ce combat contre les oppresseurs. Les gens disent qu'ils sont des défenseurs des droits de l'Homme

. Ils reconnaissent souvent dans leur communiqué que nous sommes dans une dictature et que les citoyens sont victimes de l'injustice. Mais toutes les semaines, ils sont dans les bureaux du ministre des gaz lacrymogènes (suivez ma langue). Quel est ce combat contre l'injustice qu'on mène et qu'on se retrouve chaque fois dans le bureau de celui-là pour bénéficier de l'enveloppe et des bons d'essence ? Comment peut-on défendre le droit d'un citoyen indigné quand on traîne son ventre dans les bureaux de ses oppresseurs ? Je pense que les citoyens doivent savoir qui saisir quand ils sont victimes de l'injustice.

Le monde de défense de droit de l'homme au Togo a plutôt laissé place à des business, de l'hypocrisie, de la traîtrise et à de la malhonnêteté. Celui qui est sensé vous soutenir se révèle être espion de votre oppresseur. Les politiques tirent leur profit sous le dos du peuple, les défenseurs des droits de l'homme en font également. Elepossibla ? Mais cela ne veut pas dire que dans cette corporation des droits de l'homme il n'a que des faux.

Voilà pourquoi il faut bien se documenter avant de saisir des gens en cas d'injustice. Il ne peut pas avoir d'un heureux dénouement dans une affaire d'injustice où celui qui vous défend est plutôt mendiant dans le bureau de l'oppresseur. Ceux dont je fais allusion et qui se reconnaissent pullulent dans les groupes WhatsApp de combat pour l'alternance. Suivez mes pieds gondolés ! Dieu seul sait ce qu'ils font discrètement dans ces groupes.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.