Togo: Kpatcha va mal, selon l'ASVITTO

communiqué de presse

En prison depuis 2009 pour une affaire d'atteinte à la sûreté de l'Etat, Kpatcha Gnassingbé, frère de Faure Gnassingbé, président de la République togolaise, lui-même ancien ministre de la Défense et ancien député à l'Assemblée nationale togolaise est souffrant. C'est ce que renseigne l'ASVITTO (Association des Victimes de Tortures au Togo) à travers un document dont copie nous est parvenue. Lisez !

L'Association des Victimes de Tortures au Togo (ASVITTO), a été informée de ce que M. Kpatcha Gnassingbé, en détention arbitraire depuis plusieurs années serait gravement malade dans sa cellule de la prison civile de Lomé.

Il faut rappeler que le groupe de travail de l'ONU a demandé sa libération dans un Avis rendu en 2014, mais il est regrettable de constater que l'ancien député soit toujours maintenu en détention.

Au-delà de la faiblesse de notre appareil judiciaire, c'est la crédibilité des institutions onusiennes qui est en jeu.

Fait à Lomé, le 18 janvier 2021

Pour l'ASVITTO

Le Président

M. ATCHOLI KAO Monzolouwè

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.