Tunisie: Hand / Mondial 2021 (Gr B/3e journée) - les Aigles résignés face à la suprématie espagnole

Tunis — La sélection tunisienne de handball a échouer à se qualifier pour le tour principal du Mondial d'Egypte, après s'être inclinée devant son homologue espagnole (36- 30), pour le compte de la 3e et dernière journée du premier tour de la compétition, disputée mardi soir au Caire.

Les Aigles de Carthage avaient rappelle-t-on, compromis leur chances de qualification dès les deux premières journées du Mondial, en essuyant une défaite face à la Pologne (28-30) et en concédant le nul contre le Brésil (32-32) et se résigneront à disputer la coupe du président.

Ainsi, partant avec des chances minimes pour une mission d'autant plus difficile vu l'adversaire en face, les champions d'Europe en Titre, le sept national jouait ce mardi sa dernière carte et créer la surprise ou bien sauver la face et sortir avec les honneurs. Ce qui n'arrivait finalement pas face à la suprématie espagnole.

Pourtant, c'était un début de match très intense et très serré entre les tunisiens et les espagnols. Les deux équipes se rendent coup pour coup, but pour but. Et comme à son habitude, c'est Amine Darmoul qui guide les aigles pour rester à hauteur des espagnols. Les duels sont aussi intenses en défense. Difficile de voir pour qui le score, va se débrider durant le premier quart d'heure.

Côté tunisien, avec Mesbah Sanai pas vraiment au top de sa forme et des ailiers pas très actifs, il a fallu compter sur la force de percussion de Darmoul et les tirs surpuissants d'Anouar Ben Abdallah pour tenir tête au champion d'Europe en titre.

Toutefois, ce n'était qu'une question de minutes avant que l'expérience des coéquipiers de Fernandez ne prenne le dessus aidé en cela par un très bon portier.

Depuis, en baisse de régime le sept national se retrouvait mener par deux points 12-10, mais c'est au courage que les aigles parvenaient à chaque fois à recoller au score pour maintenir l'avantage espagnol à deux voire trois points d'écart jusqu'au sifflet de l'arbitre. Score à la mi-temps 17-14 en faveur de l'Espagne.

En seconde période, il fallait impérativement pour le sélectionneur national, Sami Saidi, rectifier les lacunes défensives et insister davantage sur plus de précision en attaque. Mais à force de perdre des points qui semblaient faciles à acquérir, l'écart monte à cinq points dès la dixième minute de jeu (25-20), ce qui amplifiait encore plus la pression sur les coéquipiers de Jihed Jabbalh.

Ces derniers tentaient tant bien que mal à se ressaisir, mais le manque de concentration et les arrêts du portier espagnol, de plus en plus en confiance, rendaient les "toreros" instoppables.

En l'espace de trois minutes, les tunisiens perdaient trois ballons qui se payaient cash. A la demi-heure de jeu, l'Espagne menait déjà par sept buts (32-25).

La suite est un récital en solo des protégés de Ribera qui géraient sans forcer les dernières minutes du match, enfonçant encore le clou et renvoyant les tunisiens vers la sortie.

Score finale: 36-30.

Buts :

Mesbah Sanai (3), Youssef Maaref (3), Issam Rezig (3), Skander Zaied (2), Ghassen Toumi (5), Jihed Jaball (5), Amine Darmoul (8) et Anouar Ben Abdallah (1).

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.