Maroc: L'EN se contente du strict minimum pour des débuts mesurés

Houcine Ammouta : Satisfait du résultat mais pas de la manière

Pour son entrée en matière, le Onze national des locaux a assuré l'essentiel. Lundi, pour le compte de la première journée du groupe C du CHAN, la sélection marocaine a eu raison, au stade de la Réunification de Douala, de son homologue togolaise sur la petite marque de 1 à 0. Cette unique réalisation a été l'œuvre de Yahya Jabrane sur penalty à la demi-heure de jeu, et ce en deux temps. Son premier tir a été intercepté par le gardien qui avait dépassé la ligne, ce qui a donné lieu à une seconde chance pour le Wydadi qui, cette fois-ci, l'a bel et bien exploitée au grand bonheur de ses partenaires.

Ce fut une confrontation aucunement compliquée pour les joueurs marocains qui ont eu la maîtrise du jeu, sans pour autant pouvoir se créer un grand nombre d'occasions. Il y a eu bien entendu quelques opportunités pour ouvrir le score, mais elles étaient parfois lamentablement manquées par l'infortuné Ayoub El Kaabi, goleador de la précédente édition du CHAN avec 9 buts. L'adversaire s'est contenté de défendre tout au long de la partie,tactique qui peut agacer l'équipe d'en face. Il fallait bien négocier cette sortie inaugurale en évitant les blessures et les cartons inutiles.

Mission accomplie donc pour l'EN, ce qui lui permettra d'envisager la suite de la compétition sous de bons auspices dans la mesure où l'objectif de cette quatrième participation aux phases finales du CHAN est de conserver ce titre déjà gagné à la maison en 2018. Au terme de ce match inaugural, le sélectionneur national, Houcine Ammouta, a fait savoir dans une déclaration relayée par le site officiel de l'instance continentale, cafonline.com, qu'il est «satisfait du résultat mais pas du contenu, on a trop vendangé.

On a failli assister à l'égalisation du Togo mais l'arrière-garde a tenu bon». Et d'ajouter que «le plus important pour un entraîneur, ce sont les occasions. L'équipe togolaise était très organisée, disciplinée. Il faut savoir souffrir pour gagner, retrouver les automatismes pour transformer les occasions.On est ici pour défendre le titre, nous possédons cette volonté de gagner ce trophée».

Quant au sélectionneur togolais, Jean Paul Abalo, il s'est dit «très déçu, le Maroc nous a trop gênés. Le but qu'on prend, c'est un peu compliqué. On n'a eu un penalty qui n'a pas été sifflé, on a raté des occasions franches.Je dois faire comprendre aux jeunes qu'il y a le prochain match à gagner.On oublie les erreurs d'arbitrage». Suite à cette victoire, le Onze national prend les commandes de la poule C, devant le Rwanda et l'Ouganda (1 pt) dont l'opposition de lundi s'était soldée sur un nul blanc. Le Togo ferme bien entendu la marche (0 pt).

A noter que lors de la seconde journée de la phase de poules, l'EN affrontera vendredi prochain à 17 heures le Rwanda, alors qu'à 20 heures, l'Ouganda jouera le Togo. Quant à la troisième manche, dont les matches auront lieu le 26 courant en simultanée à partir de 20 heures, les protégés de Houcine Ammouta donneront la réplique à l'Ouganda, au moment où les Togolais seront à l'épreuve rwandaise, sachant que les deux premiers du groupe baliseront leur chemin pour les quarts de finale.

Il y a lieu de signaler en dernier lieu que c'est aujourd'hui que débuteront les matches de la deuxième journée avec la programmation des confrontations du groupeA, à savoir Cameroun Mali (17h00) et Burkina Faso-Zimbabwe (20h00). Lors de la première journée, les sélections camerounaise et malienne avaient disposé respectivement de leurs homologues zimbabwéenne et burkinabaise sur le score identique de 1 à 0.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.