Madagascar: Prévention du coronavirus - La préfecture intensifie le respect des gestes barrières

Le préfet d'Antananarivo décide d'étendre le contrôle du port de masque et de renforcer les sanctions contre le non-respect des gestes barrières anti-covid-19.

«Les éléments des forces des l'ordre ne vont plus intervenir que dans les rues. Car nous avons remarqué que le port de masque n'est pas respecté en dehors des rues principales et secondaires», lance le préfet de police d'Antananarivo, le général Angelo Ravelonarivo, hier. Ils vont, désormais, contrôler le port de masque jusque dans les ruelles.

Un arrêté signé par la préfecture de la Police d'Antananarivo indique que toute personne en dehors de leur résidence doit porter un masque qui couvre aussi bien la bouche que le nez. « Les individus ne respectant pas les consignes face à la propagation de la Covid-19 seront soumis à des travaux d'intérêt général », rajoute le général Angelo Ravelonarivo.

Le port de masque et les autres gestes barrières sont, dorénavant, obligatoires pour tous ceux qui fréquentent les marchés hebdomadaires ou les Tsenam-pokontany, que ce soit les marchands ou les acheteurs. Ils sont, aussi, exigés dans les établissements scolaires publics, dans les moyens de transport en commun, et lors des réunions publiques.

Mesures efficaces

Des dispositifs de lavage de main avec du savon seront éparpillés au niveau des marchés. Les désinfections des lieux de réunion publique, des véhicules de transport en commun et des établissements scolaires sont obligatoires. Les transporteurs en commun doivent utiliser des gels désinfectants. Et la prise de température pour chaque élève dans les établissements scolaires publics et dans les lieux de réunion publique, fait partie des mesures à respecter, énoncées par la préfecture de police, pour éviter la propagation du virus de Covid-19.

Beaucoup de riverains négligent ces mesures sanitaires. « Je suffoque dans ce masque, c'est pourquoi je l'enlève. Mais je fais en sorte de mettre une distance avec mes clients pour ne pas attraper le virus », indique Freddy Randrianarijaona, marchand à Antanimena. Les professionnels de santé affirment que l'application des mesures sanitaires est efficace pour se protéger contre le virus à Covid-19. « On n'est pas obligé de se faire vacciner si on respecte bien ces mesures sanitaires. Le port de masque a, en tout cas, permis la baisse des infections respiratoires aigües et d'autres problèmes respiratoires », affirme une source auprès du ministère de la Santé publique.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.