Madagascar: ONTM-CTM - Deux actions phares financées par l'Union Européenne

Faire de Madagascar une destination sûre qui rassure les touristes nationaux et internationaux sur le plan sanitaire tout en proposant tout au long de l'année des offres adaptées aux nouvelles tendances de voyage.

Tel est l'objectif commun de l'Office National du Tourisme de Madagascar (ONTM) et la Confédération du Tourisme de Madagascar (CTM) pour faire face à la crise sanitaire liée à la pandémie de covid-19. Pour ce faire, les deux parties ont travaillé en partenariat afin d'initier et de mettre en œuvre depuis l'an dernier deux actions phares qui ont été financées par l'Union Européenne.

En effet, « celle-ci est consciente de la place du tourisme dans l'économie de Madagascar et a tenu à être aux côtés de l'ONTM et de la CTM pour préparer la reprise du secteur », a évoqué Franck Porte, Chef de la Coopération de la Délégation de l'Union européenne.

Protocoles d'hygiène. Parlant de la première action, elle consiste à mener une campagne de communication sur les protocoles d'hygiène sanitaire pour chaque métier du secteur. On peut citer, entre autres, l'hôtellerie, la restauration, les tour-opérateurs, les agences de voyages, les guides, les loueurs de voitures et les taxis. Des protocoles d'hygiène sanitaire ont été ainsi élaborés par l'ONTM, sur mandat du ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie (MTTM), en partenariat avec la CTM et le ministère de la Santé publique.

Ce qui permettra de sécuriser la population locale et les visiteurs internationaux. Des spots vidéos éducatifs ont été, entre autres, conçus tandis que plus de 40 000 affiches pour les différents métiers du tourisme, et 4 500 fiches cartonnées à l'usage des diverses voitures de transport touristique ont été distribuées par les Offices Régionaux du Tourisme au profit des opérateurs locaux. En outre, 33 000 guides de poches informatifs ont été distribués aux touristes. Un autre spot TV a été également diffusé sur les chaînes locales pour sensibiliser le grand public.

« Produits séjours ». Quant à la seconde action, l'ONTM et la CTM procèdent à la désaisonnalisation du tourisme couplée avec la création de nouveaux « produits séjours » appropriés à la phase post-covid, et ce, à travers le Programme d'Appui à l'Emploi et à l'Intégration Régionale (PROCOM), un programme de l'Union Européenne. « L'objectif est de réunir les conditions nécessaires à la relance du tourisme suite à la crise sanitaire, les conditions sur le plan à la fois sanitaire mais aussi opérationnel en termes de produits touristiques adaptés à la nouvelle configuration des attentes des touristes dans le contexte sanitaire qui a prévalu », a exprimé Vola Raveloson, le directeur exécutif de l'ONTM.

Il faut savoir que la promotion de la destination Madagascar était axée sur la période d'avril à décembre, au détriment de la période de janvier à mars. « Les séniors constituaient la majorité des touristes en circuit et sont aujourd'hui les plus vulnérables à la Covid-19. Les études sur les tendances actuelles montrent en conséquence que les plus jeunes sont plus nombreux à vouloir voyager et que les séjours dans un même hôtel tout en faisant des excursions à proximité, sont considérés comme étant plus sécurisants que les circuits », a-t-elle enchaîné

Mis en catalogue. Par ailleurs, Sandra Afick, le directeur exécutif de la CTM a soulevé que l'ONTM et la CTM ont pu initier et organiser des ateliers en faveur des 226 opérateurs touristiques dans six grandes villes pilotes de Madagascar, grâce au financement de PROCOM, et à l'appui du programme PIC 2. « L'objectif consiste à identifier les nouveaux produits touristiques et les enjeux liés à leur mise en place pour créer de nouveaux produits séjours valables tout au long de l'année.

Ce qui permettra également de sécuriser les touristes en leur offrant le choix d'un endroit pour s'héberger et la possibilité de s'adonner à des activités touristiques variées autour de leur lieu d'hébergement », a-t-elle ajouté. Ces nouveaux produits ont été présentés aux tour-opérateurs nationaux et pourront être mis en catalogue pour la relance de la destination Madagascar dès septembre 2021.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.