Madagascar: Prolifération des armes - Un Kalachnikov et des munitions découverts chez un cultivateur

Ces découvertes font froid dans le dos. Des munitions pour Kalachnikov et un AKM ont été saisis lors des perquisitions menées dans le cadre de la lutte contre la prolifération des armes de guerre.

Ces armes ont été trouvées à 1 km au sud-est du village d'Antanambaobe, Matsondakana, District de Befandriana Avaratra, à la fin du mois dernier. Les éléments en opération de sécurisation ont pu récupérer une arme de guerre type Kalachnikov avec un chargeur garni de 7,62 mm, lot 270.74 et lot 98.61 ainsi qu'un chargeur de pistolet automatique de calibre 22. Ces armes ont été prises lors de l'identification et la fouille effectuée sur un cultivateur demeurant à Amboasary Atsimo, Région d'Androy.

Lors de l'enquête sommaire, le cultivateur avait récupéré ces matériels à Antananarivo et s'est rendu à Mandritsara pour les vendre où le prix serait plus intéressant, a-t-il déclaré. Cet homme est gardé à vue à l'unité, tandis que l'arme avec ses accessoires et les munitions sont saisies. L'enquête est en cours et le déferrement dépendra de l'évolution de la situation. Les investigations dans le but de connaître l'origine exacte de cette arme, d'identifier tous les complices ont été entamées.

Selon l'explication d'un responsable, il ne faut pas se précipiter au déferrement en usant de toutes les procédures légales mises à la disposition des enquêteurs et il suit de près l'évolution des investigations y afférentes. Des questions méritent un éclaircissement de la part de la gendarmerie pour l'opinion publique : comment se fait -il qu'un simple cultivateur a pu faire l'acquisition d'une arme de guerre ?

L'arme et les munitions ont été récupérées à Antananarivo. Il y a donc une forte probabilité de la source de ces armes dans l'une de caserne de la capitale. Une hypothèse se pose, des éléments de la force de l'ordre sont des complices pour la prolifération des armes. Une affaire à suivre.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.