Sahara Occidental: Front Polisario - La cause sahraouie a pris un nouveau tournant depuis le 13 novembre

Chahid El Hafedh — Le représentant du Front Polisario aux Nations Unies (ONU), Sidi Mohamed Amar, a affirmé que la cause sahraouie avait pris un nouveau tournant depuis le 13 novembre en poursuivant la lutte armée, ajoutant que l'adhésion à toute opération de négociation était tributaire des développements sur le terrain et du sérieux du Conseil de sécurité et de l'Assemblée générale (AG) de l'ONU.

Lors dune conférence de presse organisée mardi sous la présidence de la RASD, sur l'actualité de la cause sahraouie suite à la reprise de la lutte armée, M. Sidi Amar a indiqué que "le peuple sahraoui mise sur sa résistance et sa volonté pour arracher ses droits à part entière", ajoutant que la "cause sahraouie a entamé une nouvelle phase après le 13 novembre suite à la violation par le Maroc de l'accord du cessez le feu et la poursuite de la lutte armée".

"La seule solution du conflit sahraoui consiste en la garantie à notre peuple son droit intangible à la liberté et à l'indépendance", insiste le diplomate sahraoui, affirmant qu'il "n'y a actuellement aucune opération de négociation".

Par ailleurs, il a imputé le retard accusé dans la nomination d'un nouvel envoyé du SG de l'ONU au Sahara Occidental, à la position de l'occupant marocain.

Au sujet de la situation des droits de l'Homme induite par la violation constantes de ces droits par le Maroc dans les villes occupées, le même responsable sahraoui a déclaré "c'est la France qui entrave la mise en place d'un mécanisme onusien pour les surveiller".

A La Une: Sahara Occidental

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.