Cote d'Ivoire: Bondoukou - N'Guettiakro a désormais une école

19 Janvier 2021

Les écoliers de N'Guettiakro, un campement de la sous-préfecture d'Appimandoum, n'auront plus besoin de parcourir de longues distances pour aller en classe. Désormais, cette localité dispose d'une école primaire.

Le 18 janvier, le premier bâtiment de trois classes a été présenté officiellement. Les clés ont été remises au directeur régional de l'Éducation nationale de l'Enseignement technique et la Formation professionnelle de Bondoukou, Traoré Tiégoué.

Un ouvrage réalisé grâce au lobbying du sous-préfet d'Appimandoum, Koua Ebi Ouattara, dont cette école portera le nom. Ayant constaté lors d'une tournée que les enfants de N'Guettiakro parcouraient plus de 10 km pour aller à l'école, le sous-préfet a saisi le préfet avant d'entreprendre des démarches auprès de plusieurs structures.

C'est ainsi que l'Ong Réseau ivoirien pour le développement et son président, le colonel Fofié Kouakou, fils de la sous-préfecture d'Appimandoum, ont décidé de soutenir la réalisation de ce projet. "Merci à tous les donateurs qui ont contribué à la construction de ce bâtiment. Je salue votre engagement pour l'avenir des enfants", a indiqué le préfet de la région du Gontougo, préfet du département de Bondoukou, Sory Sangaré.

Il a saisi cette opportunité pour demander aux populations de maintenir le climat de paix et du vivre-ensemble lors des élections législatives à venir". "En m'associant à ce projet, j'ai voulu apporter ma contribution à la formation des cadres de demain et au développement de notre sous-préfecture", a expliqué le colonel Martin Fofié Kouakou.

Parlant au nom du chef de N'Guettiakro, Diomandé Minsemini a exprimé sa reconnaissance au sous-préfet pour sa détermination et aux donateurs pour l'appui à ce projet. Au préfet de Bondoukou, il a exprimé la doléance principale des populations, à savoir l'érection de leur campement en village.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.