Cote d'Ivoire: Aquaculture/Production de tilapia du Nil - La FAO et le gouvernement lancent le programme demain

19 Janvier 2021

Le ministère des Ressources animales et Halieutiques (Mirah) et l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (Fao) procéderont ce 21 janvier, au Seen Hôtel au Plateau, au lancement du programme de développement de la filière aquacole du tilapia du Nil. C'est dans le cadre du programme de développement durable des chaînes de valeur de la pêche et de l'aquaculture dans les pays Afrique Caraïbes Pacifiques (Acp), (FISH4ACP).

Il s'agit d'une initiative de l'Organisation des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (Oeacp) qui contribue à la sécurité alimentaire et nutritionnelle, à la prospérité économique et à la création d'emplois en assurant la durabilité économique, sociale et environnementale des chaînes de valeur de la pêche et de l'aquaculture.

La chaîne de valeur de l'aquaculture du tilapia du Nil en Côte d'Ivoire est l'une des dix (une par pays de l'Oacps) sélectionnées de manière compétitive parmi plus de soixante-quinze propositions pour la mise en œuvre du programme.

La première année du programme est consacrée à la réalisation d'analyses de la chaîne de valeur et à l'élaboration de stratégies de mise à niveau de la chaîne de valeur. Ces stratégies de mise à niveau seront mises en œuvre au cours des années deux à cinq du programme.

Le programme est mis en œuvre par Fao, avec l'appui financier de l'Union européenne et du ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (Bmz).

C'est donc à travers un processus inclusif et participatif que l'atelier de lancement permettra de favoriser la participation des acteurs et autres parties prenantes de la chaîne de valeur à l'ensemble du processus et de les sensibiliser à la méthodologie FISH4ACP.

Plus spécifiquement, il s'agira de présenter le projet FISH4ACP, la méthodologie et l'équipe du projet aux acteurs locaux de la chaîne de valeur, d'engager une discussion ouverte et participative avec chaque groupe d'acteurs sur les objectifs du projet et leurs rôles.

Les travaux devront également de contribuer à développer la cartographie des parties prenantes de la chaîne de valeur du tilapia d'élevage en Côte d'Ivoire, amis aussi à établir les forces, faiblesses, opportunités et menaces (Ffom) de la chaîne de valeur du tilapia d'élevage en Côte d'Ivoire.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.