Cote d'Ivoire: Nouveau cadre de coopération avec le Système des Nations unies - Le document final signé demain en présence du Premier ministre

19 Janvier 2021

Après les différentes consultations organisées pour définir les contours de leur future collaboration, la Côte d'Ivoire et le Système des Nations unies procéderont, demain au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, à la signature du document final du nouveau cadre de coopération axée sur le développement durable, en présence du Premier ministre, Hamed Bakayoko.

Pour rappel, les parties ivoiriennes et onusiennes avaient fait le point sur les enquêtes visant la définition du nouveau Cadre de coopération pour le développement durable (Ccdd) pour la période 2021-2025 en juillet 2020 à l'hôtel Pullman.

À l'occasion, Nialé Kaba, ministre du Plan et du Développement, a dit l'attachement du gouvernement à la collaboration avec le Système des Nation unies pour le développement (Snud). « Le gouvernement mesure le poids de ces partenariats stratégiques qui permettent de réaliser d'importants programmes et projets de développement pour le bien-être des populations et pour l'atteinte des agendas nationaux et internationaux », avait-elle déclaré.

La ministre avait également souhaité que le Ccdd en cours d'élaboration s'inspire des axes principaux du Pnd 2021-2025 et des actions sociales majeures prévues dans sa mise en œuvre. Notamment la situation des populations vivant dans l'extrême pauvreté dans les zones urbaines, des personnes vivant avec le VIH-SIDA, des personnes en situation de handicap et des migrants et populations à risque d'apatridie. « C'est pourquoi, j'ose espérer que ce nouveau cadre de coopération qui est en formulation nous aidera à combler les déficits et les écarts de mise en œuvre des programmes précédents pour le bien-être des populations », avait-elle plaidé.

Pour sa part, Philippe Poinsot, coordonnateur du Snud en Côte d'Ivoire, avait fait savoir que son institution souhaite mettre au cœur des activités du prochain Ccdd le renforcement de l'inclusivité du processus de développement. Cela, « même s'il y a lieu de reconnaître les acquis en matière de redistribution des fruits de la croissance grâce notamment aux activités inscrites dans le Programme social du gouvernement (PS-Gouv) lancé en 2018 », selon lui.

Au nombre des domaines que le Snud souhaite inscrire en priorité dans la coopération sur le développement durable, figurent le développement du capital humain et une accélération de la transformation structurelle de l'économie à travers une dynamisation des secteurs porteurs de la croissance. À cela, s'ajoutent la vulnérabilité du pays aux changements climatiques et un renforcement de l'efficacité de la gouvernance.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.