Tunisie: Anice Badri évoque ses ambitions avec l'Espérance de Tunis

Anice Badri (30 ans) est de retour dans le club de la capitale tunisienne. Le Tunisien s'est engagé pour une durée d'une saison et demie.

Un an après avoir quitté l'Espérance Sportive de Tunis, l'attaquant Anice Badri vient de retrouver les Sang et Or avec lesquels il a signé un contrat d'un an et demi avec un an en option. L'Aigle de Carthage, revenu à l'Espérance Sportive de Tunis après une parenthèse saoudienne à Ittihad Djeddah, a été interviewé par le site officiel des Sang et Or.

« Mon retour au parc B ? J'ai préféré l'Espérance à pusieurs autres équipes qui m'ont sollicité. Je suis très heureux de retrouver ce grand club avec lequel j'ai tout gagné. Mon objectif est de remporter à nouveau la C1 ».

Déjà passé par l'Espérance Sportive de Tunis entre août 2016 et janvier 2020, Anice Badri a remporté huit titres avec les Sang et Or : trois Championnats de Tunisie (2017, 2018,2019), une Coupe de Tunisie (2016), une Supercoupe de Tunisie (2019), un Championnat Arabe des Clubs (2017) et deux Ligue des Champions africaines (2018, 2019).

Libre depuis octobre 2020, l'international tunisien de 30 ans a fait l'objet de convoitises de plusieurs clubs dont Pyramids, Al Ismaily et le Zamalek (Egypte) et l'Espérance qui a tenté de le faire revenir mais les deux parties n'ont pas, dans un premier temps, trouvé un accord sur les questions financières. En retournant à l'Espérance, Badri tentera de retrouver ses meilleures prédispositions physiques et techniques et surtout sa place chez les Aigles de Carthage qui entameront dans quelques mois la phase éliminatoire de la Coupe du monde 2022.

A La Une: Tunisie

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.