Egypte: L'OGI publie un manuel sur la Constitution égyptienne

L'Organisme Général de l'Information (OGI) a publié un manuel comprenant une version actualisée des textes de la Constitution égyptienne.

L'OGI a imprimé des centaines de milliers de copie de ce manuel qui sera accessible aux membres de la chambre des représentants et du sénat, organismes juridiques , facultés de Droit, l'académie de police, outre aux élèves, étudiants, bibliothèques publiques, et à tous les organes gouvernementaux, a déclaré aujourd'hui mardi l'écrivain-journaliste Diaa Rachwan, président de l'OGI.

"Nous devons encourager les citoyens à s'intéresser aux textes de la Constitution qui est partie intégrante de la sensibilisation politique et juridique et constitue un document suprême fixant un cadre clair de l'identité nationale".

"La constitution reflète aussi la philosophie des systèmes politiques, économiques et sociales en Egypte, les devoirs et les droits du citoyen, ceux des institutions gouvernementales ainsi que les fondements régissant les affaires relatives aux individus et à la société, a affirmé le président de l'OGI.

Ce manuel est également disponible en anglais et en français dans les ambassades accréditées en Egypte et dans celles de l'Egypte à l'étranger afin que les chercheurs et le public puissent y avoir accès, a encore précisé Rachwan.

A La Une: Egypte

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.