Centrafrique: Réfugiés centrafricains en RDC - Cri d'alarme des autorités du Nord et Sud Ubangi

Le gouvernement congolais et le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) sont appelés à intervenir au regard de la situation précaire dans laquelle vivent les réfugiés centrafricains en République démocratique du Congo (RDC).

Les récents affrontements en République centrafricaine ont eu comme conséquence un afflux de refugiés en RDC particulièrement dans les provinces du Nord et Sud Ubangi situées au nord du pays. Face à cette situation, les autorités locales ont lancé un cri d'alarme vers le gouvernement congolais et le HCR, pour une intervention urgente.

Au Nord comme au Sud Ubangi, l'on déplore une situation sanitaire précaire et l'absence d'une prise en charge efficace des réfugiés dans un contexte marqué par la pandémie du covid-19. L'on relève également une pénurie des vivres, d'eau potable, ainsi qu'un manque de médicaments. Certains réfugiés, note-t-on, seraient atteints de diarrhée.

L'on estime à plus de 1700 ménages des réfugiés centrafricains dans la ville congolaise de Zongo (Sud Ubangi), contre plus de 50 000 personnes sur le territoire de Yakoma et ses environs (Nord Ubangi). Ces ménages qui ont gagné le sol congolais passent la nuit à la belle étoile sans aucune prise en charge adéquate. Cela justifie l'appel du député Roger Sido Wagia aux autorités congolaises pour une assistance rapide aux réfugiés pour autant que les conditions de vie deviennent aussi difficiles pour les populations d'accueil.

Au mois de décembre dernier, environ 17 000 Centrafricains fuyant les violences dans leur pays avaient traversé la rivière Ubangi pour se cantonner au territoire de Yakoma au Nord de la province du Nord-Ubangi. Ces réfugiés s'étaient installés dans les localités de Ndayo et Ngazamba (dans des familles d'accueil) ainsi que dans des îlots.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.