Congo-Brazzaville: Musique urbaine - Un spectacle de beat box à la "Nuit des idées"

Un concert afro beat box kongo jazz réunira trois artistes musiciens des deux Congo, le 28 janvier, à l'institut français du Congo (IFC), à Brazzaville. L'évènement s'inscrit dans le cadre de la 4e édition de la « Nuit des idées » au Congo qui se tiendra le même jour.

Les trois musiciens concernés sont Kratos Mawaza, beat box de Kinshasa en République démocratique du Congo ; Gerald Bantsimba plus connu sous le pseudonyme May's, trompettiste et Alexandre Mikouiza dit Muleck , chorégraphe, percussionniste et griot , tous deux de la République du Congo. Ils donneront un show d'une heure à partir de 18 heures à l'IFC pour clôturer la journée. Ce concert est une création musicale à l'issue d'une résidence du groupe Afro Beat box Kongo Jazz. Ce sera leur tout premier concert, initié par l'IFC pour la "Nuit des idées".

Les trois artistes monteront sur une même scène pour joindre les musiques que chacun d'eux a la maîtrise. Les peaux des percussions, les bois du balafon de la musique traditionnelle africaine avec le cuivre de la trompette jazz et le beat box du hip hop s'exprimeront pour faire découvrir leurs travaux et leurs créations.

Le trompettiste au style électrisant May's Bantsimba collabore avec plusieurs artistes musiciens nationaux et internationaux. Sa musique est un mélange de folk, rumba, soul et jazz. Alexandre Mikouiza dit Muleck, danseur, chorégraphe, comédien, percussionniste et conteur. Il anime des ateliers de danse afro contemporaine et d'éveil corporel et musical à l'IFC. L'artiste joue à la fois à la sanza, au balafon, au tam-tam, à la calebasse et bien d'autres accessoires.

Kratos Beat, de son vrai nom Héritier Mawaza Banzila, revisite certains classiques de la rumba, Ndombolo et les colore autrement. Auteur-compositeur et interprète, Kratos beat, est un artiste à plusieurs casquettes artistiques. Il est beat maker et beat boxeur.

Le beat box est une technique artistique qui consiste à produire divers sons par la bouche. Il est en voie de disparition dans l'environnement urbain congolais. Héritier Mawaza se présente actuellement comme le seul beat boxeur en service. Il collabore avec des artistes congolais et étrangers.

L'entrée se fait sur inscription : mediatheque@ifcongo.com // 06 916 48 57

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.