Sénégal: Promotion de l'inclusion financière - L'Onu effectue une visite virtuelle

Sa Majesté La Reine Máxima des Pays-Bas effectue une visite virtuelle au Sénégal, en sa qualité de Conseillère spéciale du Secrétaire général des Nations-Unies pour la finance inclusive pour le développement (UNSGSA), les 19 et 21 janvier 2021 dans la cadre de la promotion de l'inclusion financière.

Selon un communiqué du ministère sénégalais en charge des finances et du budget, l'UNSGSA prévoit de discuter de l'accélération des politiques de financement inclusif (en particulier liées aux services financiers numériques et dans le contexte de la Covid-19) pour améliorer la vie des populations à travers le pays.

Tout au long de la visite virtuelle, rapporte le document, l'UNSGSA s'adressera aux dirigeants des secteurs public et privé, et organisera une table ronde avec des partenaires au développement internationaux et des représentants du secteur des technologies financières.

A l'en croire, en ce qui concerne les autorités nationales et régionale, l'UNSGSA échangera avec le président Macky SALL, M. Abdoulaye Daouda DIALLO, ministre des Finances et du Budget, M. Yankhoba DIATTARA, ministre de l'Économie numérique et des Télécommunications, Mme Zahra Iyane THIAM, ministre de la Microfinance, de l'Economie sociale et solidaire ainsi que Tiémoko Meyliet KONE KONE, Gouverneur de la BCEAO.

Pour sa part, confie le texte, l'Etat du Sénégal, conscient des enjeux de l'inclusion financière, a entrepris, sous la responsabilité du ministère en charge des Finances, l'élaboration d'une stratégie nationale d'inclusion financière qui a été soumis à l'adoption des autorités nationales.

Ce document, souligne-t-il, tient compte des leviers importants que constituent la microfinance, la digitalisation, la diversification des produits et des canaux de distribution, de l'éducation financière et de la protection des consommateurs.

A La Une: Sénégal

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.