Sénégal: UGB de Saint-louis - Retard dans le paiement des bourses - Les étudiants menacent de bloquer encore la RN2

20 Janvier 2021

La Coordination des étudiants de l'Université Gaston Berger de Saint-Louis menace de redescendre sur la nationale n°2 si jamais les états de paiement de leurs bourses ne sont pas effectifs d'ici la fin de la semaine.

Ses membres dénoncent le retard accusé dans ce sens et exigent d'Ecobank l'affectation d'un de ses agents sur place au niveau du campus pédagogique pour une meilleure prise en charge de leurs revendications. Ces étudiants, très en colère, ont fait face à la presse dans la matinée d'hier, mardi 19 janvier, pour alerter l'opinion publique nationale et internationale sur cette problématique qui a été à l'origine de la mort de leur camarade Mouhamadou Fallou Sène.

La problématique du retard dans le paiement des allocations de bourses d'étudiants refait surface au niveau de l'Université Gaston Berger de Saint-Louis où la Coordination des étudiants a fait face à la presse hier, mardi 19 janvier, pour alerter une fois de plus sur la question.

Regroupés au sein de l'esplanade du campus pédagogique, ces étudiants, très en colère, dénoncent avec la dernière énergie cette situation qui, selon eux, n'a que trop duré. "Nous avons tenu à organiser ce point de presse pour faire part d'un problème très crucial qui gangrène aujourd'hui l'UGB de Saint-Louis, à savoir le problème de la bourse.

Le Président de la République Macky Sall avait pris l'engagement, après la mort de notre camarade Mouhamadou Fallou Sène, que le paiement des allocations de bourses allait se faire au plus tard le 05 de chaque mois. Mais à notre grand regret, les paiements tardent toujours à être effectifs. Chose que la Coordination des étudiants de Saint-Louis a assez décrié", a martelé Mouhamadou Moustapha Diouf, Président de Séance de la Coordination des étudiants de Saint-Louis (CESL).

Ces étudiants de l'UGB de regretter aujourd'hui que l'autorité étatique n'ait toujours pas tenu sa promesse par rapport à la résolution de cette problématique du retard de paiement des allocations de bourses. Ils exigent également d'Écobank la présence dans les plus brefs délais d'un de ses agents au sein du campus pédagogique pour assurer une meilleure prise en charge de leurs revendications. Ils mettent aussi en garde les autorités afin que tous les états de paiement d'allocations de bourses soient effectifs avant la fin de la semaine. Passé ce délai, ces étudiants de l'UGB de Saint-Louis menacent de paralyser le trafic sur la RN2 qu'ils comptent barrer pour exprimer leur colère et mécontentement.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.