Sénégal: A cause du Covid-19, le gouvernement suspend ses conférences bimensuelles jusqu'à nouvel ordre

Dakar — Les conférences de presse données conjointement par les ministres deux fois par mois sont suspendues jusqu'à nouvel ordre en raison de la recrudescence des cas de coronavirus, annonce le ministre, porte-parole du gouvernement, Oumar Guèye.

"En raison de la recrudescence des cas de coronavirus et de la nécessité de respecter les gestes barrières, le format en présentiel [de ces rencontres] est suspendu jusqu'à nouvel ordre", annonce M. Guèye dans un communiqué reçu à l'APS.

Les conférences de presse intitulées "Le gouvernement face à la presse" se tenaient deux fois par mois à l'initiative de M. Guèye, également ministère des Collectivités territoriales, du Développement et de l'Aménagement des territoires.

Selon le communiqué, le gouvernement cherche les conditions "les plus appropriées" pour poursuivre ses échanges avec les médias.

En raison de la recrudescence des cas de Covid-19, le président de la République a décrété l'état d'urgence et a instauré un couvre-feu entre 21 h et 5 h du matin, dans les régions de Dakar et Thiès (ouest).

La mesure prise début janvier, pour une durée de quinze jours, a été prorogée jusqu'au 25 janvier.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.