Algérie: Raccordement à l'energie en zones d'ombres - Le ministère pour des solutions innovantes

Alger, — Le ministère de l'Energie a affirmé l'impératif d'encourager le recours aux nouveaux mécanismes et aux solutions innovantes en matière de raccordement à l'énergie en vue de prendre en charge de manière rapide et efficace les zones d'ombre.

"Cette opération qui s'inscrit dans le cadre de la prise en charge des zones d'ombre a concerné les wilayas d'Oran, Tlemcen, Oum El Bouaghi, Tébessa, Tiaret, Chlef, Saida, Mascara et Djelfa", a précisé la même source.

Le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar avait insisté lors d'une réunion d'évaluation du secteur tenue lundi dernier sur "la détermination du secteur à faire réussir la prise en charge des zones d'ombre de manière rapide et efficace et permanant, procédant à l'activation et l'encouragement de tous les nouveaux mécanismes innovants en matière de raccordement et approvisionnent".

Dans le cadre du raccordement prévu dans le programme ciblant les zones d'ombre, le ministère a fait état de 822 projets qui ont été réalisés pour l'électricité (soit un taux de 19%) sur un objectif 4.381 projets et 482 projets réalisés dans le domaine du gaz sur 1.882 projets prévus (25%).

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.