Seychelles: Plus de 12 % de la population des Seychelles déjà vaccinée, contre le Covid-19

La plupart des travailleurs médicaux et des services essentiels de première ligne aux Seychelles ont reçu le vaccin COVID-19 et les efforts vont désormais se déplacer vers les employés du tourisme, a déclaré un haut responsable.

Deux nouveaux centres de vaccination ont ouvert mardi sur l'île principale de Mahé pour permettre aux gens de l'industrie du tourisme de se faire vacciner. La semaine prochaine, la campagne de vaccination sera ouverte à la population générale.

Les Seychelles archipel de l'Océan Indien ont une population d'environ 95 00 habitants.

Mercredi, plus de 12 000 vaccins ont été administrés dans ce pays insulaire dans le cadre d'une campagne lancée le 10 janvier par le chef de l'Etat Wavel Ramkalawan, qui a été le premier à se faire vacciner.

La responsable du programme de l'Autorité de la santé publique, Juliette Henderson, a déclaré à la SNA que l'objectif « aujourd'hui est de vacciner autant de personnes travaillant en première ligne afin que nous puissions passer le programme à la population plus large ».

"En termes de chiffres, nous visons à vacciner environ 70 pour cent de la population. La plupart des personnes travaillant dans les lieux essentiels du gouvernement ont été vaccinés. Aujourd'hui, nous attendons des personnes travaillant directement dans le domaine du tourisme, comme ceux des hôtels", a expliqué Mme. Henderson.

Les vaccinations ont lieu dans différents centres des trois îles les plus peuplées des Seychelles - Mahé, Praslin et La Digue.

La SNA s'est arrêtée dans l'un des centres du district de Beau Vallon, au nord de l'île principale, pour avoir le point de vue des personnes se faisant vaccinées.

Elda Loze, 28 ans, a déclaré que dès le premier jour, lorsqu'elle a entendu parler de la possibilité d'un vaccin et après avoir appris la mort de nombreuses personnes dans le monde, elle a voulu le prendre.

Vingt minutes après avoir pris le vaccin, Mme. Loze a déclaré qu'elle se sentait "parfaitement bien et qu'elle attendrait de prendre la prochaine dose et qu'elle soit complètement immunisée".

Richard Samson, 45 ans, a déclaré : "en prenant le vaccin, nous déclarons la guerre au virus en mettant fin à sa propagation. Il y a des rumeurs selon lesquelles le vaccin n'est pas bon ou pas correctement testé, mais j'ai pris le mien aujourd'hui, et je suis toujours debout. J'espère que la majorité des gens prendront leur dose. "

Une infirmière, Jeanne Esparon, qui aidait à l'enregistrement des personnes se faisant vacciner, a déclaré qu ' «il est presque 10 heures du matin et nous avons reçu un bon taux de participation d'environ 100 personnes ».

Photo : La plupart des travailleurs médicaux et essentiels de première ligne aux Seychelles ont reçu le vaccin COVID-19 et les efforts vont maintenant se déplacer vers les employés du tourisme

Mme. Esparon, qui a elle-même pris le vaccin, a déclaré que cela montre que les gens comprennent la nécessité de prendre le vaccin pour se protéger du virus.

"De la façon dont les choses vont, nous nous attendons à ce que plus de gens viennent pendant la journée pour prendre leurs doses. Nous espérons que la majorité des gens viendront le prendre", a déclaré Mme. Esparon.

La seule contrainte est que les gens se rassemblent tous en même temps pour prendre le vaccin et ils doivent attendre un bon moment dans la file d'attente, Mme Esparon a ajouté : "que des personnes au hasard en dehors de notre liste viennent également se faire vacciner".

Selon le responsable du programme élargi de vaccination, Florida Bijoux, à ce jour, près de 6 000 personnes, en grande partie celles des services essentiels, avaient été vaccinées.

Le déploiement de la vaccination aux Seychelles a commencé il y a neuf jours, faisant de la nation insulaire le premier pays d'Afrique à déployer sa campagne. Au cours de la cérémonie, le président Ramkalawan a annoncé que les Émirats arabes unis feraient don de 20 000 vaccins supplémentaires en plus des 50 000 déjà donnés, bien que d'une marque différente. Ce lot de vaccins sera utilisé pour les Seychellois de plus de 60 ans.

L'Inde se mobilise également pour aider les Seychelles - 115 îles de l'océan Indien occidental - avec un don de 50000 vaccins Oxford AstraZeneca qui arriveront dans le pays vers la fin janvier ou début février.

Selon les dernières statistiques du ministère de la Santé, 746 cas de COVID-19 ont été enregistrés dans le pays, parmi lesquels 181 sont des cas actifs. Il y a eu deux décès à ce jour et 563 personnes se sont depuis remises du COVID-19.

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.