Sénégal: « Vite dit! » - La gâchette du prêcheur

20 Janvier 2021
opinion

Depuis son exclusion de l'APR, Moustapha Cissé Lô s'est éclipsé.

Très présent dans les médias et sur les réseaux sociaux, l'ancien président du Parlement de la Cedeao, qui a clamé urbi et orbi son intention de dégoupiller les grenades explosives en sa possession, s'est volatilisé.

Comme un Sérère poursuivi par un lion. Le voilà qui nous revient, grenades bien rangées dans son armurerie et le propos plus amène. Un véritable sermon en temps de Covid-19 pour appeler dirigeants et marabouts à un retour à Dieu.

À en croire à l'homme à la gâchette facile et aux mots de feu, la classe politique dirigeante se vautre dans «le luxe, la luxure, le mensonge et la perversion». Et les marabouts occupés à jouir de privilèges terrestres n'ont pas «le temps d'éduquer leurs talibés». Au grand dam des populations frappées par la famine, la pauvreté et les restrictions liées à la Covid-19. On a perdu la fine gâchette du Baol, mais on a gagné l'imam Moustapha Cissé Lô. Dieu reconnaîtra les Siens.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X