Burkina Faso: Forces armées nationales - Les statuts de la Caisse assurance maladie adoptés

20 Janvier 2021

Le ministre en charge de la communication, Ousséni Tamboura : « le gouvernement invite les populations au respect des mesures-barrières face à la seconde vague de la COVID-19 ».

Le gouvernement a tenu son hebdomadaire Conseil des ministres, le mercredi 20 janvier 2021, au palais présidentiel de Kosyam. Sous la direction du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, l'exécutif s'est penché sur plusieurs dossiers, dont celui portant adoption des statuts de la Caisse assurance maladie des armées.

Le gouvernement poursuit ses efforts dans la prise en charge des soins des Forces de défense et de la sécurité (FDS). Les statuts de la Caisse assurance maladie des armées ont été adoptés, hier mercredi 20 janvier 2021, par l'exécutif au cours de l'hebdomadaire Conseil des ministres à Kosyam. L'information a été relayée par le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement, Ousséni Tamboura, à l'issue de la rencontre.

Cette caisse, créée en avril 2020, a pour vocation de prendre en charge les dépenses de santé des personnels des forces armées ainsi que celles de leurs familles, a-t-il dit. A travers ce décret, a précisé le ministre Tamboura, le gouvernement entend assurer l'opérationnalisation de la Caisse assurance maladie des armées, toute chose qui va contribuer à la santé physique et mentale du personnel des forces de défense et de sécurité. Outre ce sujet, les ministres ont poussé la réflexion sur la santé de l'ensemble de la population dans un contexte de pandémie de la COVID-19.

A ce propos, le gouvernement note une seconde vague de la pandémie et invite les populations au respect des mesures-barrières telles que le port du masque, la désinfection des mains et la distanciation physique. Selon le porte-voix de l'exécutif, le Président du Faso a donné des instructions aux ministres de faire en sorte que dans les administrations publiques, ces mesures-barrières soient strictement respectées. En sus des questions de santé, les membres de l'exécutif ont statué sur d'autres dossiers. Pour le compte de la Primature, un décret portant nomination des assistants spéciaux au titre de l'Autorité chargée de la gestion du Fonds vert pour le climat au Burkina Faso a été adopté.

Selon le ministre Tamboura, le gouvernement s'est aussi penché sur le décret portant attribution des membres du gouvernement. « L'actuel gouvernement compte 26 ministres (dont trois ministres d'Etat) et 7 ministres délégués. Il y a eu des fusions et des innovations. Il nous a paru important de procéder à la définition des attributions de chaque membre du gouvernement de sorte à faciliter l'organisation du travail gouvernemental et éviter des conflits de compétence », a soutenu le ministre de la Communication.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.