Mali: Des manifestants dispersés à Bamako

Des soldats français entrent dans le camp français de l'aéroport international de Bamako(archive)
20 Janvier 2021

Au Mali, les manifestants contre la présence militaire étrangère dans le pays ont été dispersés à coup de gaz lacrymogènes.

Les alentours de l'emblématique Place de l'indépendance de Bamako ressemblait ce mercredi (20.01) à une forteresse. Les éléments de la police, de la gendarmerie et de la garde nationale ont été déployés en nombre pour tenir tête aux manifestants.

La circulation autour de la zone est restée fluide. Dans la capitale malienne, nombreux sont ceux qui souhaitent le départ de la force Barkhane.

"Moi je souhaite que les soldats français s'en aillent de notre territoire. Parce qu'ils n'ont pas pu honorer leurs engagements. Je croyais qu'ils étaient venus pour aider le Mali sur le plan sécuritaire, mais c'est tout le contraire. Le nord et le centre sont à la merci des groupes terroristes. Ils n'ont plus d'utilité chez nous, qu'ils partent."

"Moi je suis pour le départ de l'armée française du Mali. Ils sont là (les militaires) depuis plusieurs années, mais ils ne font rien. Très souvent, il y a des attaques au nord et un peu partout causant la mort des civils, alors qu'ils ont des moyens pour éviter tout ça. Ils ont des drones, des avions, le matériel nécessaire pour aider les Maliens. Mais c'est le contraire que nous constatons."

En face, ceux qui ne jugent pas opportun de voir les soldats français quitter le territoire malien sont aussi nombreux.

"C'est vrai qu'on peut accuser la France pour certaines choses, mais est ce que nous citoyens lambda, nous savons pourquoi ils sont là ? Ils sont venus pour faire quoi au Mali ? Il ne faudrait pas que le gens nous envoient dans la rue, alors qu'on se sait même pas de quoi il est question. Ce qui est sûr, c'est nous qui allons subir les conséquences, pas eux."

"Notre armée, c'est vrai qu'elle fait de son mieux, mais je pense vraiment que nous avons besoin de l'appui de l'armée française. J'estime que l'armée malienne ne pourrait pas seule défendre le territoire. Nous manquons d'équipements cela est clair, il faut donc que les soldats français soient là avec leurs moyens logistiques pour venir à bout du terrorisme."

Les initiateurs de la mobilisation pour le retrait de l'armée française du Mali ont indiqué qu'ils vont se réorganiser afin "d'atteindre leur objectif."

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.