Afrique: CHAN 2020/Burkina-Zimbabwe (3-1) - Les Etalons se relancent dans le groupe A

20 Janvier 2021

Les Etalons locaux décrochent la première victoire du pays dans un CHAN après deux participations.

Les Etalons locaux ont battu, hier 20 janvier, au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, les Warrios du Zimbabwe (3-1), en match comptant pour la 2e journée des phases de groupe du CHAN. Après leur mauvaise prestation contre le Mali en 1re rencontre samedi dernier, l'équipe nationale locale du Burkina se repositionne dans le groupe A pour une qualification dimanche face au pays organisateur, le Cameroun.

Le Burkina Faso avait deux défis majeurs avant le début de sa deuxième rencontre dans la phase des groupes, hier après-midi, au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé : se relancer dans sa poule après la défaite contre le Mali et gagner enfin un match en phase finale du CHAN. Les Etalons locaux ont tenu ce pari en battant les Warriors du Zimbabwe (3-1) dans une rencontre qu'ils ont dominée de bout en bout. L'entraîneur Seydou Zerbo dit « Krol », qui a été très critiqué à l'issue de la défaite face au Mali, peut pousser un ouf de soulagement. Pour ce match couperet, l'ancien coach de l'USO a eu le nez creux en remaniant considérablement son équipe par rapport à celle qui avait été défaite par les Aigles du Mali. La tête pensante de la formation burkinabè avait le dos au mur. Il a effectué six changements. En défense, le latéral gauche Moumouni Compaoré peu à son avantage face aux Aiglons a cédé sa place au sociétaire de l'ASFA-Yennenga Issouf Sosso.

Le milieu de terrain a été fortement remanié. Dans ce compartiment, seul Ismahila Ouédraogo a pu conserver sa place. Le joueur de l'AS Douanes est accompagné dans l'entrejeu par Sami Hien (Salitas) et Clavert Tiendrébéogo de l'AS-Sonabel. Le meilleur buteur du Faso foot, Mohamed Lamine Ouattara prend la place de Yannick Pognogo en pointe, tandis que les ailiers Ilias Tiendrébéogo et Abdoul karim Baguian sont remplacés respectivement par Assami Sansan Dah et Hamed Belem qui avait fait une bonne entrée lors du 1er match. Coach « Krol » avait prévu un changement de taille : son capitaine Babayouré Sawadogo devrait perdre sa place au profit de Soufiane Farid Ouédraogo. Mais, le portier de l'USFA, malade a déclaré forfait à la dernière minute.

Le moins que l'on puisse dire est que les changements opérés par « Krol » ont complètement bonifié le jeu des Etalons. Le jeu lent, sans rythme avec à la clé une attaque inexistante et surtout un très famélique tir cadré pendant la première rencontre, ont été vite oubliés à l'entame du match. Babayouré Sawadogo et ses coéquipiers sont bien entrés dans leur match, bien poussés par le public camerounais acquis à leur cause. Une chose saute déjà aux yeux, les six entrants du jour avaient faim. Ils ont voulu montrer à leur coach qu'il a eu raison de leur avoir fait confiance. Les ailiers Hamed Belem et Assami Sansan Dah, ainsi que les latéraux ont rapidement comblé ce qui manquait aux Etalons : la percussion dans les ailes et les dédoublements pour créer le danger.

Des Burkinabè très mordants Les Etalons ont été cohérents dans le jeu mieux que lors du match contre le Mali.

L'ailier de Rahimo, Hamed Belem par ses accélérations, sa vitesse, ses changements de rythme, a donné du tournis pendant toutes la rencontre aux défenseurs zimbabwéens. Le but d'Issouf Sosso (14e mn ) sur une frappe à l'entrée de la surface de réparation, suite à un mauvais renvoi de la défense des Warrios, est mérité pour les Etalons. L'on a, entre temps, craint un relâchement après l'égalisation (22e mn) sur un mauvais positionnement de la défense burkinabè. Mais Ismahila Ouédraogo qui était dans un grand jour (après un match moyen contre le Mali), a rassuré par ses récupérations et ses relances propres. C'est d'ailleurs à juste titre qu'il a été désigné homme du match par la CAF. C'est en seconde période que la prestation des Burkinabè a été la plus aboutie. Le milieu terrain de l'AS Sonabel, Clavert Tiendrébéogo était également dans les bons coups.

Son entente avec son coéquipier en club, Mohamed Lamine Ouattara a été bénéfique lors des phases offensives burkinabè, et créé des misères à l'adversaire. Ses nombreuses courses au front de l'attaque et dans les ailes ont été logiquement couronnées à la 54e mn. Malheureusement, son compère et meilleur buteur du Faso foot n'a pas eu la baraka, malgré quelques occasions (26e, 32e, 90e mns) et une balle renvoyée par le poteau sur le but de Issiaka Ouédraogo à la 67e mn. Cependant, il a, par ses appels et décrochages, beaucoup perturbé la défense du Zimbabwe. Ce sont donc des Etalons ayant un plan de jeu cohérent et très combatif que le public camerounais a admiré au stade Ahmadou Ahidjo.

Les nombreux changements après l'entame de la partie, montrent que la sélection des locaux regorge de joueurs capables de produire du jeu, et non attendre l'adversaire dans un bloc bas, comme contre le Mali. « Krol » et ses poulains ont obtenu les trois points qu'ils cherchaient pour se relancer dans le groupe A. Pour passer la phase de groupe, ils devront s'offrir dimanche prochain, le scalp du pays organisateur, le Cameroun qui a fait match nul, en première rencontre face au Mali. Et au vu de la prestation des Lions, ce n'est pas mission impossible.

Fiche technique

Stade : Ahmadou Ahidjo

Température : 25 degré

Spectateurs : environ 5000

Arbitres : Mohamed Elbana (Egypte) assisté d'Olivier Kabene Safari et de Attia Essa Amsaaed (Lybie)

Avertissements : Samuel Nekati (36e )

Buts : Issouf Sosso (14e mn), Clavert Tiendrébéogo (54e mn), Issiaka Ouédraogo (67e mn) pour le Burkina Faso et Partson Jaure (22e mn) pour le Zimbabwe

Burkina Faso

Babayouré Sawadog ©, Réné Zoungrana ( puis Issiaka Ouédraogo 56e mn), Issousf Sosso, Soumaïla Ouattara, Hermann Nikiéma, Ismahila Ouédraogo, Sami Hien, Hamed Belem (puis Ilias Tiendrébéogo 90e mn), Clavert Tiendrébéogo (puis Clément Pitroipa 79e mn,), Mohamed Lamine Ouattara, Assami Sansan Dah.

Entraîneur : Seydou Zerbo dit « Krol »

Zimbabwe

Chinani Simbabrashe, Ian Samuel Nekati ©, Shadreck Panashe Nyahwa, King Munyaradzi Nadolo ( puis Ronald Chetiyo 63e mn) , Carlos Mavhurume, Tafadzwa Tatenda, Partson Jaure ( puis Pawell Govere 70e mn), Talent Chamboko ( puis Chiranda Obriel 65e mn) , Muduhwa Peter, Farau Mutaré

Entraîneur : Logarusic Zdravko Hrvatsko

Résultats de la 2e journée du Groupe A

Cameroun - Mali: 1-1

Burkina Faso - Zimbabwe: 3-1

Classement:

1er Mali 4 pts+1

2e Cameroun 4 pts+1

3e Burkina Faso 3 pts+1

4e Zimbabwe 0 pt -3

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.