Madagascar: Investissements publics et privés - Un plan d'action de partenariat conjoint entre la BAD et la BEI

La Banque africaine de développement (BAD) et la Banque européenne d'investissement (BEI) ont signé, hier, un plan d'action de partenariat conjoint mettant en évidence leur coopération renforcée et leurs priorités de développement mutuel.

Un fort accent partagé sur la stimulation des investissements des secteurs public et privé en Afrique. Le plan d'action conjoint permet aux deux institutions de développer un portefeuille commun de projets bancables autour de thèmes complémentaires clés auxquels chaque institution apportera son avantage comparatif. Ces thèmes sont l'action climatique et la durabilité environnementale ; un investissement transformateur en infrastructures de qualité à grande échelle; Infrastructure et services des technologies de l'information et de la communication (TIC) ; l'inclusion financière avec une perspective de genre visant à l'autonomisation des filles et des femmes ; Éducation et formation ; et le secteur de la santé.

Mobilisation. La signature intervient au milieu de la pandémie Covid-19 en cours qui favorise la pauvreté et menace les marchés et les moyens de subsistance, renforçant l'urgence d'agir, selon les deux parties. « Il est essentiel qu'un plus grand nombre de banques de développement multinationales et d'autres institutions de financement du développement s'engagent à une collaboration plus étroite et plus forte, comme le montre ce plan d'action conjoint entre la BAD et la BEI, afin de soutenir plus efficacement nos pays membres régionaux pendant ces des temps troublants », a déclaré Bajabulile Swazi Tshabalala, vice-président principal par intérim au sein de la BAD.

Le plan d'action conjoint a été élaboré à la suite d'une réunion de la délégation de la BEI avec la BAD en février 2020. À noter que dans le sillage de la Covid-19, les deux institutions ont consacré des financements à une réponse rapide pour répondre aux besoins budgétaires et sanitaires des pays de la région.

Au cours des 5 dernières années, le portefeuille commun des deux institutions est passé à 3,4 milliards d'euros, mobilisant des investissements totalisant 10,2 milliards d'euros pour 26 projets à travers le continent. La BEI et la BAD reconnaissent le rôle unique des banques de développement publiques dans le soutien des investissements à fort impact et pionniers ainsi que la mobilisation des financements du secteur privé.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.