Madagascar: Rapport de commission du Sénat - Présenté à Marc Ravalomanana

Razafimahefa Herimanana

L'opposition bouge ces derniers temps. En effet, elle s'est donné rendez-vous, hier, au domicile de l'ancien président Marc Ravalomanana : les députés TIM, la plateforme de l'opposition issue notamment du RMDM ainsi que du groupe Panorama et des sénateurs qui vont quitter le Palais de verre ce jour.

Ces derniers ont mis au courant l'ancien président sur le rapport de la commission au sein de la Chambre haute portant sur quatre points, à savoir: l'évasion massive dans la prison de Farafangana, l'importation illicite d'armes de guerre, la gestion des fonds destinés à la lutte contre la Covid-19 et les doublons lors des élections. Des dossiers brûlants, en quelque sorte. Ils invitent ainsi la Justice ainsi que les différentes entités qui s'occupent de la lutte contre la corruption à prendre en main la suite des investigations ainsi que les mesures qui s'imposent.

Selon les explications de ces anciens sénateurs, on pourrait mener des enquêtes sur les violations de la loi et les abus de pouvoir exercés par l'Exécutif. Mais l'on se demande pourquoi n'ont-ils pas transmis ces dossiers au ministère de la Justice qui est juste à côté de la résidence du fondateur de l'empire Tiko et donner, à cette occasion, les explications y afférentes ? Dans tous les cas, l'opposition a déjà annoncé qu'elle va intensifier son mouvement pour 2021. En outre, elle se fixe comme objectif de mettre en place une nouvelle pratique politique dans le pays.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.