Guinée: Mamou (Tamagaly) - Des blessés dont un bandit, près de 13 millions GNF emportés dans une attaque

21 Janvier 2021

Mamou (Tamagaly): des blessés dont un bandit, près de 13 millions GNF emportés dans une attaque

Des coupeurs de route continuent de semer la terreur sur les axes routiers de la Guinée. Des bandits lourdement armés de fusils de guerre ont attaqué un véhicule de transport en commun en provenance de N'zérékoré pour Conakry dans la nuit du mardi 19 à ce mercredi 20 janvier 2021 à Tamagaly dans la préfecture de Mamou en moyenne Guinée sur la route nationale numéro 1.

Selon notre informateur, pour immobiliser le véhicule, les malfrats ont ouvert le feu sur les pneus de l'engin. Certains passagers ont été blessés par les assaillants qui ont réussi à emporter plus de 12 millions de francs guinéens (GNF).

Interrogé sur le sujet, Hamidou Bah, membre du syndicat des transporteurs de Tamagaly a fait savoir que c'est aux environs de 00 heure que le véhicule de marque Renault 21 transportant des personnes et leurs biens a été attaqué.

Aux dires de ce syndicaliste, le conducteur du véhicule a forcé la situation mais il a été pourchassé sur une distance de 500 mètres par un motard et un véhicule.

« Vu qu'il ne s'arrêtait pas, ils ont tiré dans la roue arrière, ainsi les assaillants ont décidé de prendre la voiture pour s'enfuir avec mais vue qu'elle était endommagée ils n'ont pas pu », a-t-il renchéri.

C'est ainsi selon lui, qu'ils se sont attaqués aux passagers et leurs ont dépouillé de leurs biens. « Ils ont emporté une somme de 12 millions 400 mille et un des assaillants a été grièvement blessé. Il n'a pas pu aller avec ses amis », a-t-il expliqué.

À en croire une autre source, le bandit blessé aurait succombé.

Ces derniers temps, les attaques armées se sont multipliées sur les routes de l'intérieur de la Guinée. C'est le cas notamment sur l'axe Coyah-Kindia-Mamou-Dalaba. Les malfrats profitent souvent du mauvais état de la route pour procéder à leurs opérations.

Le 24 décembre dernier, Madiou Sow (30 ans) considéré comme le cerveau des coupeurs de route à Kindia a été condamné par le tribunal de première instance (TPI) de Kindia à 20 ans de prison ferme pour « attaque à main armée, et pour vol aggravé ».

Dans sa prise de parole, Amadou Diallo procureur de la République près le tribunal de première instance de Kindia avait fait savoir qu'aucun cadeau ne sera fait aux criminels qui seront déférés au parquet de Kindia.

« Nous serons impitoyables à leur égard, parce que ce sont des ennemis de la République. Ce sont des citoyens qui refusent que les autres citoyens circulent librement avec leur avoirs », avait promis le représentant du ministère public.

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.