Madagascar: Ferdinand Rafalimanana - Ultime hommage au gymnase couvert Mahamasina

Les fils de Ferdinand Rafalimanana avec les ex-footballeurs internationaux malgaches.

Le corps du grand gardien de but, de l'histoire de football malgache, Ferdinand Rafalimanana, alias Goal Be sera rapatrié ce dimanche. Il sera emmené au gymnase couvert à Mahamasina avant d'être inhumé à Mandritsara.

Le corps de Ferdinand Rafalimanana est attendu au pays ce dimanche 24 janvier. Pour honorer cette légende du football malgache, l'association des ex-footballeurs internationaux malgaches exhorte les férus du ballon rond malgache à l'accueillir à Ivato, afin de soutenir et réconforter également la famille du défunt. « La dépouille de notre père arrivera dimanche matin mais nous attendons encore la confirmation des pompes funèbres sur l'heure exacte. Malgré les difficultés sur la préparation des documents administratifs, financiers, on a réussi à le rapatrier en terre natale. Il va finalement arriver chez lui, pour être enterré ici à Madagascar, le pays qu'il aime », a déclaré sa fille Stella Rafalimanana lors d'une conférence de presse, hier.

Pour permettre au grand public de la Capitale de lui rendre un dernier hommage, il sera acheminé directement au gymnase couvert Mahamasina. Une veillée funèbre y sera organisée le soir. Sa dépouille mortelle quittera ensuite les lieux le lendemain et rejoindra Mahajanga avant d'être inhumée à Mandritsara où il pourra reposer en paix. « Tous ceux qui l'ont connus, aimés et admirés pourront lui rendre un dernier hommage. Nous ne pourrons peut-être pas accueillir tout le monde. Compte tenu de la crise sanitaire, nous sommes aussi obligés de limiter l'affluence mais nous allons faire le maximum pour respecter les gestes barrières, notamment le port du masque, l'utilisation de gels hydroalcooliques et le respect de la distanciation sociale », a-t-elle ajouté.

Direction Mandritsara. En effet, par manque de moyen nécessaire, puisque faire rapatrier un corps vaut beaucoup d'argent, la famille avait déjà programmé de l'enterrer chez-eux à Bordeaux. « Lorsque la décision a été prise sur le fait de rapatrier mon père ici, il y en avait en effet du problème d'agent. Quand on s'est rendu compte que le peuple malgache aussi aurait aimé pouvoir rendre hommage à notre père. Ainsi, on s'est concerté avec tous mes frères, sœurs et notre mère, puisqu' au fond de nous on savait aussi qu'il désirait être enterré à sa terre natale. On s'est mis d'accord même si c'était un sacrifice psychologique, émotionnel et financier pour nous en France de le faire revenir ici. Donc on nous a conseillé d'ouvrir un compte leetchi, un compte participatif et solidaire pour nous aider. Le compte a été alimenté par des anonymes, par des personnes qui l'aiment», relate-t-elle.

Elle a expliqué que la totalité du montant de la cagnotte en ligne a été reversée directement aux pompes funèbres, tandis que la somme qui a été récoltée localement par l'association des ex-footballeurs restera ici, car arrivée sur place, la famille aura des frais, des dépenses lors de la cérémonie jusqu'à l'enterrement. Il y a eu également la participation des anciens joueurs de la Réunion mais cette somme, la famille la gardera pour elle.

« Je tiens à remercier plusieurs personnes qui ont participé à cette mission car c'était une véritable mission administrative, émotionnelle, financière et aussi une mission du cœur. Merci au peuple malgache de ne pas l'avoir oublié, de ne pas avoir oublié ce que mon père a donné au pays à travers le football », a conclu Stella Rafalimanana. Hier, l'association des ex-footballeurs internationaux malgaches a remis la somme de 4.036.900 ariary collectée pendant le téléthon à la famille de Goal Be.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.