Madagascar: Vol de voiture - Le chauffeur et son aide empoisonnés

De plus en plus inquiétant pour les propriétaires de voiture. Un taxi-brousse Tanà-Imerintsiatosika a été volé le 10 janvier, vers 10h30, sur un parking à côté de l'église luthérienne aux 67ha. Il reste introuvable. Le chauffeur et son receveur ont rencontré un homme qui leur a proposé une location.

D'après cette personne, un groupe de prieurs luthériens aux 67 ha aura besoin d'une voiture pour se déplacer vers Imerintsiatosika. Ce qu'ils ont ingénument accepté. Ils ont abandonné leur tour habituel et rejoint le lieu de départ pour la location.

En arrivant aux 67ha, le quidam leur a dit de se garer sur un parking non loin de l'église pour une quinzaine de minutes. En attendant, il leur a offert du jus pour se rafraîchir. Or, ces boissons étaient empoisonnées. Peu de temps, après avoir bu, tous les deux ont perdu l'esprit. Les malfaiteurs en ont profité pour prendre la voiture.

« Le chauffeur et son aide ne nous a avisés des faits que le lendemain. Ils ont été enquêtés après avoir été soignés. Ils ont pu raconter ce qui leur est arrivé », raconte le propriétaire du véhicule, joint au téléphone.

Recherche

Et lui d'ajouter, « la visite technique et l'assurance de la voiture ont expiré le mercredi 13 janvier. Nous avons déjà informé la gendarmerie et la police pour la recherche ». La Mazda est immatriculée 0079 TAF.

« Toute personne ayant une information menant à sa découverte est priée d'appeler au 034 40 131 53 ou 034 70 650 02, ou d'alerter les forces de l'ordre les plus proches », a déclaré le propriétaire. Pas plus tard qu'en fin de la semaine dernière, sur la RN7, à douze kilomètres de la ville d'Ambositra, deux chauffeurs ont connu le même sort. Ils transportaient neuf hommes à titre de location.

En cours de route, ils ont froidement été poignardés. L'un est mort sur le coup et l'autre à l'hôpital. Leur véhicule, une Mercedes Sprinter, a été retrouvé par la police su r le s lieu x du c rime. Aucune arrestation n'est toujours intervenue sur cette affaire criminelle.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.