Cote d'Ivoire: Eléphants/Bony Wilfried - « Ce que Beaumelle m'a dit »

20 Janvier 2021

Sans club depuis son départ d'Al Itthiad d'Arabie saoudite, Bony Wilfried espère relancer sa carrière cette année. L'attaquant ivoirien maintient la forme en ce moment dans un club de 3e division anglaise. Malgré la situation qu'il traverse, à 32 ans, le champion d'Afrique 2015 avec les Éléphants pense toujours à la sélection nationale avec qui il n'a plus rejoué depuis la Can 2019.

L'attaquant ivoirien reste ouvert à un retour dans le groupe qui a enregistré l'arrivée d'un nouveau sélectionneur. Il a eu des échanges avec ce dernier qui lui a fait une confidence.

« L'équipe se porte bien, elle a des joueurs expérimentés pour la guider. Je suis ouvert si l'entraîneur a besoin de moi. Je parle à l'entraîneur. Il veut que je recommence à jouer parce qu'il me connaît. Nous avons remporté la Coupe d'Afrique ensemble en 2015. Il sait ce que je peux apporter à l'équipe. Pour moi, le plus important est de trouver une équipe, de me remettre sur les rails et de profiter de mon football », a déclaré Bony Wilfried.

L'attaquant ivoirien est, en ce moment, en contact avec plusieurs clubs en Europe et en Asie. Il a déclaré récemment ne pas être fermé à un retour dans son ancien club, Swansea, où il a effectué l'une de ses meilleures saisons dans le championnat d'Angleterre.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.