Sénégal: France - Evolution de l'enquête pour retrouver Diary Sow

De la qualification de "disparition inquiétante" d'une étudiante sénégalaise âgée de 20 ans, Diary Sow, qui n'a plus donné signe de vie depuis le 4 janvier dernier, les enquêteurs écartent la piste criminelle et penchent pour « une disparition normale ».

C'est une piste qu'envisageaient déjà les enquêteurs français et les autorités sénégalaises. Elle semble, à ce stade, prendre de l'épaisseur. Alors que Diary Sow, brillante étudiante du prestigieux lycée parisien Louis-le-Grand, reste introuvable, les enquêteurs penchent désormais pour « une disparition normale ».

Si l'absence de nouvelles suscite depuis deux semaines un vif émoi au Sénégal et dans la communauté noire en France, l'enquête s'oriente, « à ce stade, vers une disparition volontaire », a indiqué, ce lundi, à l'AFP, une source proche du dossier, soulignant « qu'aucune piste n'est écartée tant qu'un contact n'a pas été établi ».

C'est déjà ce que laissait entendre, il y a une semaine, Amadou Diallo, consul général du Sénégal à Paris. « Pour le moment, Diary n'a pas été retrouvée et elle ne semble pas avoir donné signe de vie. Toutefois, il existe de bonnes raisons de penser que nous finirons par la retrouver saine et sauve », a-t-il répondu à la presse.

La famille expliquait que cela « ne lui ressemblait pas du tout de disparaître soudainement ». D'autre part, l'analyse de la chambre de l'étudiante, boulevard du Port-Royal à Paris, dans le treizième arrondissement, laisse à penser qu'elle aurait plutôt quitté les lieux en emportant avec elle des vêtements et ses effets personnels.

A Dakar, la disparition de Diary Sow, érigée par le pouvoir en symbole de la réussite des femmes par l'éducation, est devenue une affaire d'Etat suivie directement par le président de la République, Macky Sall. Dans le même temps, la famille de la jeune étudiante affirme jusqu'alors n'avoir toujours pas reçu de signe de vie direct ou indirect de sa part.

Sa disparition a été suivie d'une immense campagne d'affichage, dans toute la France, appuyée par toute la diaspora. Un collectif débaptisé « Retrouvons Diary Sow » a aussi été créé et plusieurs personnalités franco- sénégalaises, dont l'acteur Omar Sy, ont manifesté leur solidarité.

A La Une: Sénégal

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.