Congo-Brazzaville: Pool - Quatre ponts semi-définitifs ouverts à la circulation

Les ponts construits sur les rivières Mpieme, Louholo, Loukaka et Ntonato (axe Mindouli-Kindamba), dans le département du Pool, ont été officiellement mis en service, le 18 janvier, par le ministre de l'Equipement et de l'Entretien routier, Emile Ouosso.

Réhabilités par la société ECGM Labo-Congo sur financement de l'Etat, à hauteur de 249 392 606 F CFA, ces ouvrages permettront de faciliter l'accès aux grands bassins de production. « En temps de crise, il faut faire beaucoup avec peu. C'est ce que nous faisons, depuis bientôt un an et demi en consolidant les acquis et en réhabilitant ce qui peut l'être selon les urgences constatées par le ministère. Le but est d'assurer le brassage de toutes les populations, la libre circulation des hommes et des biens et permettre l'intégration régionale qui passe aussi par l'accès des bassins de production », a affirmé le ministre en charge de l'Equipement.

Suite à leur état défectueux, ces ponts avait occasionné une rupture de trafic sur cet axe routier. Leur mise en service marque la fin des difficultés rencontrées par les usagers de la Route nationale n°9 (RN9). « Cette situation survenue en période de crise financière et exacerbée par la pandémie de Covid-19 n'accordait pas assez de marges de manœuvre au gouvernement pour réaliser les travaux immédiats de leur remise en l'état », a relevé le directeur général de l'équipement, Lambert Oléa, soulignant qu'il ne s'agit pas de travaux de construction de nouveaux ouvrages.

La RN9 désormais praticable

Les travaux de réfection des platelages des ponts semi-définitifs sur Mpieme, Louholo et Loukaka (RN9), ont été exécutés pour une durée de trois mois au montant de 49 392 606 FCFA. Sur la rivière Mpieme, il y est érigé un pont de 7m de long, composé des culées en béton armé, avec un tablier de huit IPN300 et un platelage en bois de madrier. A 38km sur la RN9, un pont de 36m de long et 4m de large a été construit sur la rivière Louholo. Cet ouvrage est constitué de trois travées d'une longueur de 12m, des culées en béton armé, de deux piles massives en béton cyclopéen, un tablier comprenant 2x4 IPN360 par travée et un platelage en bois de madrier.

Sur la rivière Loukaka, au PK 40, un autre d'une longueur de 8m et 4m de large a été réhabilité.

Les travaux de réhabilitation du pont sur la rivière Ntonato, au PK 26 ont été réalisés pour une durée de trois mois à hauteur de 200 000 000 FCFA. Ce pont de 24m de long et de 4 m large est constitué de deux travées de 12m de long, des culées en béton armé, d'une pile massive en béton cyclopéen, d'un tablier comprenant 2x4 IPE360, par travée, et le platelage est en bois de madrier. « Ce pont était complètement abîmé, affaissé et tombé à l'eau . Nous l'avons fait en collaboration avec les députés des localités concernées. Grâce à cette réalisation, on peut se déplacer de Mindouli à Kindamba, malgré le niveau de dégradation de la chaussée », a fait savoir Emile Ouosso.

Pour les techniciens, le passage des véhicules hors gabarit, à seize roues, chargés en divers produits, mettra en péril la durabilité de ces ouvrages. Pour préserver cet actif routier, il est donc nécessaire pour les véhicules de prendre en compte leurs charges, avant d'assurer la traversée du pont. Une difficulté pour les producteurs qui n'ont pour seul souci que le transport de leurs marchandises, peu importe le poids.

« ... Les produits sont tellement importants à moins de faire en sorte qu'on fasse passer les véhicules avec une certaine capacité, mais je crois que la rupture vient d'être réparée, les usagers de la route sont satisfaits. En dehors du pont de Ntonato, il a d'autres ouvrages qui ont été exécutés. Ces réalisations constituent une grande délivrance pour la population, parce qu'en attendant la mise en œuvre du programme de réinsertion, les jeunes ont trouvé des emplois temporaires », a soutenu la ministre des Petites et moyennes entreprises, de l'artisanat et du secteur informel, Adélaïde Mougani.

Notons que dans le département du Pool, les travaux de réhabilitation se poursuivent, notamment à Tombo-Manianga, Louomo, Louingui. « Nous sommes en train de parachever les travaux des troçons Nganga-lingolo, Linzolo, Mbanza-Ndounga jusqu'à Voka. En ce moment, les machines sont déjà à Goma-Tse-tse et bientôt les travaux vont commencer sur l'axe de Mindouli. La réparation de la dorsale du Pool, c'est pour bientôt, à savoir Mindouli-Kindamba-Vinza-Pangala jusqu'à Kimba. Il va rester le Pool-nord, c'est-à-dire l'axe Odziba-Mbé-Ngabé. », a conclu Emile Ouosso.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.