Congo-Kinshasa: Kinshasa - Le grand marché officiellement fermé

La décision de l'autorité urbaine visant la réhabilitation et l'assnissement a connu son début d'exécution tard dans la soirée du 20 janvier, alors que les vendeurs avaient dégagé les lieux pour regagner leur domicile sans se douter de rien.

C'est finalement fait, le marché central vient d'être fermé. Comme annoncé par l'autorité urbaine de la ville de Kinshasa, la date butoir du 20 janvier n'avait pas été dépassée. Le gouverneur Gentiny Ngobila est passé à la matérialisation de sa décision de fermer ce marché pour sa rénovation.

C'est tard, dans la soirée du 20 janvier que les équipes de l'hôtel de ville de Kinshasa et des engins commis à cette tâche ont pris possession des lieux. Et, c'est sous les projecteurs et phares des véhicules, que le go pour cette grande opération de salubrité a été donné. Déjà, les étalages et autres tables « pirates » montés par les vendeurs ont été assemblés, donnant une idée du coup de balai décidé pour ce lieu de négoce.

Arrivés sur place le matin du 21 janvier, les vendeurs, qui avaient crié victoire la journée du 20 janvier quand ils ont tenu tête aux éléments de la police affectés sur les lieux, ont retrouvé les policiers qui assurent désormais la sécurité de ce secteur, dans le souci de faire respecter la décision de l'autorité provinciale. « La force reste à la loi », peut-on constater.

Des petits groupes se sont formés et des mouvements spontanés ont été menés sur place mais, face à la force de la police, qui a le monopole de la contrainte quand elle est soutenue par une décision de l'autorité, ces vendeurs manifestants n'ont pu rien faire.

Dans l'entre temps, ils continuent à réfuter leur installation des marchés provisoires érigés pour les contenir pendant la durée des travaux du grand marché. Ceux-ci rappellent que l'année passée, ce lieu de négoce avait été fermé pour le même motif de réhabilitation mais, plusieurs mois après, rien n'a été fait. Ils continuent à soupçonner l'autorité urbaine de chercher à vendre cet endroit à des privés.

L'autorité urbaine, quant à elle, continue de rassurer sur sa volonté d'assainir et de rénover ce marché, dans le cadre de l'opération Kin Bopeto.

Il est également noté qu'à la suite des travaux au grand marché de Kinshasa, près de 20 mille vendeurs devront être temporairement relocalisés vers les marchés environnants aménagés par l'autorité provinciale, dont ceux situés sur l'avenue de la libération ex 24 novembre, Itaga et Kalembe-Lembe.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.