Cote d'Ivoire: Huile de palme raffinée et farine boulangère - Le gouvernement arrête des mesures contre la hausse des prix

21 Janvier 2021

D'un commun accord avec les acteurs des filières huile de palme raffinée et farine boulangère, le gouvernement a arrêté des mesures de suspension de la hausse des prix de vente de ces deux produits constatée sur les marchés en ce mois de janvier 2021, en vue de préserver le pouvoir d'achat des populations et d'assurer la pérennité des activités des industriels.

Il s'agit, notamment, de la suspension des hausses de prix de l'huile de palme raffinée et du maintien en vigueur des prix appliqués au 31 décembre 2020, du gel des prix du sac de 50 kg de la farine boulangère de type 55 et du maintien de son prix à 19 000 FCFA maximum. Enfin, la mise en place de deux comités techniques composés de représentants du gouvernement et des filières concernées, afin de poursuivre les concertations.

Ces informations ont été livrées par le porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré, au terme du Conseil des ministres tenu le mercredi 20 janvier 2021 à Abidjan.

Selon Sidi Tiémoko Touré, « ces perturbations qui fragilisent le pouvoir d'achat des ménages déjà affectés par les effets de la Covid-19, sont dues à la tendance haussière des cours mondiaux de l'huile de palme brut et du blé, en raison de la forte baisse de la production mondiale de ces différents produits ».

En ce qui concerne l'huile de palme, a-t-il expliqué, « la situation actuelle du marché des huiles est caractérisée par une accélération de la hausse des cours des huiles constatée depuis le mois de novembre 2020. Concernant le blé, les prévisions du premier trimestre 2021 laissent également envisager une tendance à la hausse des cours mondiaux ».

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.