Cote d'Ivoire: Projet Atinkou - La Cnps prend une participation de 10 milliards de FCfa

21 Janvier 2021

Le projet Atinkou, encore dénommé Ciprel 5, vient d'enregistrer l'arrivée d'un nouvel acteur dans sa mise en œuvre. La Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps), qui est un investisseur institutionnel, a décidé d'y prendre une part de 10 milliards de F Cfa.

L'accord de prise de participation a été signé hier au siège de la Cnps au Plateau, entre le directeur général de l'institution de prévoyance Denis Charles Kouassi, celui du projet Atinkou Bernard N'Guessan Kouassi, et le président du groupe Eranove Vincent Le Guennou.

C'est le groupe Eranove qui porte le projet Atinkou. Il s'agit de la construction et l'exploitation d'une centrale électrique dans la localité de Jacqueville. Cette centrale dont le coût global est de 261 milliards de F Cfa est développée par Ciprel, un fleuron du groupe Eranove et un opérateur leader de la production électrique en Côte d'Ivoire. La plus grande partie du financement est apportée par la Société financière internationale (Sfi).

« Ce projet s'intègre dans la volonté de l'État de Côte d'Ivoire de renforcer les moyens de production d'électricité sur le territoire par le biais de nouvelles unités confiées à des partenaires privés expérimentés. La production d'électricité revêt un caractère stratégique pour l'Etat dans sa politique d'offre d'électricité à l'ensemble du territoire national. En effet, plus le pays se développe plus il a besoin d'électricité. En tant qu'investisseur institutionnel, la Cnps est donc fier de soutenir l'État dans cette démarche », s'est félicité le Dg de la Cnps, Denis Charles Kouassi.

D'une puissance installée de 390 Mw, la centrale Atinkou, a précisé son Dg Bernard N'Guessan Kouassi, utilisera la technologie du cycle combiné gaz-vapeur qui augmente l'efficience énergétique. Les travaux ont débuté en septembre 2020 et devraient être livrés dans 22 mois. Cette phase de construction de la centrale devrait générer au moins 2500 emplois.

Atinkou qui est un projet majeur pour Eranove, a indiqué son président Vincent Le Guennou, permettra à la Côte d'Ivoire de conforter sa position de hub énergétique dans la région. Il viendra combler en partie le déficit énergétique en Côte d'Ivoire estimé à 4 000 Mw contre une capacité installée actuelle de 2 000 Mw .

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.