Cote d'Ivoire: Formation professionnelle - Brice Kouassi offre des billets d'avion pour des études en Inde

21 Janvier 2021

Selon les précisions du directeur de cabinet du Secrétaire d'État chargé de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle, les cinq meilleurs élèves de la première promotion du Centre multisectoriel Mohammed VI de Yopougon ont reçu des bourses d'études pour poursuivre leur formation professionnelle en Inde, à l'Université de Poor Nina. En plus de cela, des billets d'avion ont été gracieusement offerts aux récipiendaires par le Secrétaire d'État (SE) chargé de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Dr Brice Kouassi.

C'était le 20 janvier au Plateau au 3e étage de la tour A au cours d'une cérémonie de remise des documents de voyage, présidée par le directeur de cabinet du Secrétaire d'État chargé de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Djedj Mel. Il avait à ses côtés, le directeur de la formation continue, Fofié Koffi.

Des kits composés d'attestation de bourse, passeport et visa (renouvelable) et cinq billets d'avion ont été remis aux heureux bénéficiaires. Il s'agit notamment de Aké Jean-Clément, Génie civil (option plomberie) ; Coulibaly Tindia Yvette, gestion hôtelière ; Djepé Kotou Eric, gestion hôtelière (cuisinier), Grambouté Tiékpo Masseni Mondésir, gestion hôtelière, et Yao Gandaki Pierre, gestion hôtelière.

Ces élèves, selon les précisions du directeur de cabinet du secrétaire d'État, étaient les meilleurs de leurs spécialités respectives au Centre multisectoriel Mohammed VI de Yopougon. C'est pourquoi, en présence de leurs parents, le représentant du Dr Brice Kouassi a prodigué des conseils en les invitant à représenter dignement la Côte d'Ivoire en Inde. Cela, afin de pouvoir pérenniser les actions en faveur de la promotion de l'excellence prônée par le responsable du département.

« Le Secrétaire d'État Brice Kouassi a posé un acte fort en vous offrant ces billets... Soyez les ambassadeurs de la Côte d'Ivoire en mission en Inde, le flambeau du pays là-bas. Donnez l'exemple de sorte à favoriser d'autres initiatives du genre », a souhaité Djej Mel.

S'adressant aux apprenants, il a insisté sur la nécessité de revenir au pays pour favoriser la création d'entreprises après avoir bénéficié de formations qualifiantes. « Vous ne partez pas à l'aventure ! Vous devez revenir pour créer des entreprises », a-t-il averti sous le regard approbateur du directeur du Centre multisectoriel Mohammed VI de Yopougon, Souleymane Traoré.

Faisant des précisons techniques, le directeur de l'orientation des bourses, Fiacre Bosson, a, quant à lui, tenu à rassurer les futurs étudiants en Inde. Selon lui, des dispositions ont été prises pour les inscrire tous dans la même université de Poor Nina. Au niveau sanitaire, a-t-il ajouté, la ville est saine et n'est pas menacée par la pandémie de Covid-19.

Notons que lors du baptême le 22 octobre 2020 de la première promotion du Centre multisectoriel Mohammed VI de Yopougon, Dr Brice Kouassi a pris l'engagement de remettre des bourses d'études aux meilleurs élèves du centre. Au terme du processus de sélection, les cinq (05) apprenants subventionnés ont été choisis pour poursuivre leur formation professionnelle en Inde, à l'Université de Poor Nina.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.