Guinée: Enseignement supérieur - Le syndicat des enseignants projette une grève de 4 jours

21 Janvier 2021

Le Syndicat national autonome de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique (SNAESURS) de Guinée a annoncé une grève de quatre jours ce jeudi 21 janvier 2020 à Conakry.

Cette structure syndicale de l'enseignement supérieur invite tous les travailleurs évoluant au niveau des institutions d'enseignement supérieur de la République de Guinée à observer une grève du 22 au 26 janvier inclusivement.

Le Syndicat national autonome de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique justifie cet appel par la non-application du protocole d'accord qu'il avait signé le 14 mai 2019 avec le gouvernement guinéen, le retard du paiement des subventions des trimestres 3 et 4 de 2020 des institutions d'enseignement supérieur et des centres de recherche scientifique, le retard du paiement des primes d'incitation des enseignants, entre autres.

Le SNAESURS a fait savoir que la grève sera poursuivie tant qu'il n'obtient pas satisfaction.

En ce qui concerne les primes d'incitation, le ministère de l'éducation nationale et de l'alphabétisation (MENA) avait annoncé le début du paiement pour le mardi 19 janvier dernier. Un engagement qui n'a pas été respecté. Cet état de fait a irrité la colère de Michel Pépé Balamou secrétaire général du syndicat national de l'éducation(SNE).

« C'est une grande déception puisque la parole gouvernementale doit avoir un caractère sacré surtout à l'endroit des enseignants qui souffrent le martyr au quotidien pour donner un enseignement de qualité aux enfants qui sont l'avenir du pays. Des secrétaires généraux de l'inter-syndicale de l'éducation vont se rendre à la fonction publique, à l'effet d'avoir des informations sur les raisons de ce retard. Le délai moratoire qu'on a donné expire ce jeudi 21 janvier à 00 heures », a-t-il indiqué. Le SNE et ses pairs vont-t-ils emboîter les pas du SNAESURS en déclenchant une autre grève ? Attendons de voir.

A La Une: Guinée

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.