Sénégal: Arachide - Modou Diagne Fada annonce des réformes

Diourbel — La Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (Sonacos) va entamer des réformes l'année prochaine, afin de mieux intervenir dans la commercialisation des graines d'arachide et de bien faire fonctionner l'industrie locale, a déclaré son directeur général, Modou Diagne Fada, jeudi à Diourbel (centre).

"C'est la présence des étrangers dans le marché de l'arachide qui nous oblige à nous réformer, à aller comme eux sur le terrain, à acheter bord champ et peut-être à mieux encadrer leur présence dans le marché", a-t-il dit.

La Sonacos "n'est pas contre la présence des étrangers dans la commercialisation de l'arachide. Ils ont un rôle à joueur, surtout lorsque nous atteignons des productions record", a précisé M. Diagne en visitant l'usine de la société de produits oléagineux à Diourbel.

Sa visite a eu lieu dans le cadre d'une tournée d'évaluation de la campagne de commercialisation des graines d'arachide.

Selon son directeur général, la Sonacos est en mesure de fournir des graines aux étrangers.

"C'est une société nationale. Elle est en mesure de fournir à la République populaire de Chine ce dont elle a besoin en matière de graines d'arachide. Donc, mieux vaut faire travailler la Sonacos avec les opérateurs étrangers que de les laisser avec les paysans, ou avec des intermédiaires", a-t-il dit.

La réflexion est menée, de concert avec les pouvoirs publics, pour trouver "la meilleure formule" au bénéfice de tous les acteurs du marché de l'arachide.

"La situation est en train de s'améliorer, c'est dans ce sens que l'usine de Diourbel a collecté, en moins de deux mois, 6.541 tonnes de graines d'arachide. Lors de la précédente campagne, elle n'avait réceptionné que 4.500 tonnes", a souligné le directeur général de la Sonacos.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.