Sénégal: Forêt de Bayotte - 9 exploitants forestiers violentés par des hommes armés puis libérés (source sécuritaire)

Ziguinchor — Neuf exploitants forestiers ont été appréhendés, violentés et dépossédés de leurs biens avant d'être libérés par une trentaine d'individus armées, dans la forêt classée de Bayotte-Est aux faubourgs de Ziguinchor (sud), a appris l'APS de source sécuritaire, jeudi.

L'incident est survenu mercredi au moment où les exploitants forestiers étaient à la recherche du bois mort dans la forêt classée de Bayotte Est, près du village de Toubacouta, dans la commune de Nyassia, a confirmé la source à l'APS.

"Les 9 exploitants forestiers ont été violemment battus, spoliés avant d'être libérés. Les hommes armés leur ont arraché leurs téléphones portables, leurs vélos et leurs habits avant de mettre le feu sur le bois mort qu'ils ont ramassé", a-t-elle précisé.

"Les personnes blessées sont orientées au service médical du camp militaire de Ziguinchor pour un suivi médical adéquat", a confirmé à l'APS une autre source sécuritaire avant d'ajouter que "l'état-major de la gendarmerie locale avait ouvert une enquête".

Cette zone forestière avait été le théâtre en janvier 2018 du massacre de 14 personnes qui étaient à la recherche de bois mort.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.