Angola: La communauté Khoisan bénéficie des champs et des animaux

Ondjiva — Cent onze familles de la communauté Khoisan des communes d'Oshimolo, Evale et Nehone, municipalité de Cuanhama, province de Cunene, ont reçu jeudi de terres agricoles et des animaux, dans le cadre du Programme de la lutte contre la faim et la pauvreté.

Répartis en trois groupes de 37 familles par commune, ils ont reçu un espace de 500 mètres carrés, destiné à la production agricole, 40 chevreaux et 52 poules pour la reproduction.

Le programme, est de l'initiative de l'administration municipale de Cuanhama, a budgété 5,728 millions kwanzas, du Programme de la lutte contre la faim et la pauvreté.

S'exprimant à l'Angop, l'administratrice municipal adjoint pour le secteur politique, social et communautaire, Cristina Nameomunu, a expliqué que l'objectif était d'impliquer les khoisan dans les activités agricoles et d'élevage, afin qu'ils ne dépendent plus de la collecte de fruits sauvages et de la chasse.

Elle a déclaré que l'initiative montre le souci du gouvernement d'améliorer les conditions sociales et économiques des communautés vulnérables, qui ont souvent du mal à se nourrir.

Cristina Nameomunu a appelé les bénéficiaires à mieux gérer les espaces et les animaux, afin de mieux profiter à chaque communauté.

Répartis en trois groupes de 37 familles par commune, ils ont reçu un espace de 500 mètres carrés, destiné à la production agricole, 40 chevreaux et 52 poules pour la reproduction.

Le programme, est de l'initiative de l'administration municipale de Cuanhama, a budgété 5,728 millions kwanzas, du Programme de la lutte contre la faim et la pauvreté.

S'exprimant à l'Angop, l'administratrice municipal adjoint pour le secteur politique, social et communautaire, Cristina Nameomunu, a expliqué que l'objectif était d'impliquer les khoisan dans les activités agricoles et d'élevage, afin qu'ils ne dépendent plus de la collecte de fruits sauvages et de la chasse.

Elle a déclaré que l'initiative montre le souci du gouvernement d'améliorer les conditions sociales et économiques des communautés vulnérables, qui ont souvent du mal à se nourrir.

Cristina Nameomunu a appelé les bénéficiaires à mieux gérer les espaces et les animaux, afin de mieux profiter à chaque communauté.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.