Afrique: Président de l'Angola envoie des messages à cinq homologues africains

Luanda — Le chef de l'Etat angolais et président en exercice de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), João Lourenço, a adressé ce jeudi des messages à cinq homologues africains, dans le cadre du renforcement de la coopération multilatérale.

Selon le ministère angolais des Relations extérieures, les missives seront remises aux présidents des Républiques du Congo, Denis Sassou Nguesso, Centrafricaine, Faustin-Archange Touadéra, et du Rwanda, Paul Kagame.

Le Président João Lourenço a également envoyé des messages à ses homologues du Tchad, Idriss Déby Itno, et du Soudan, Abdel Fattah Abdelrahman Burhan.

Le chef de la diplomatie angolaise, Téte António, qui a quitté le pays cet après-midi à destination de Brazzaville (Congo), Bangui (République centrafricaine), Kigali (Rwanda), NDjamena (Tchad) et Khartoum (Soudan) est le porteur de ces messages du Président angolais.

Selon le ministère angolais des Relations extérieures, les missives seront remises aux présidents des Républiques du Congo, Denis Sassou Nguesso, Centrafricaine, Faustin-Archange Touadéra, et du Rwanda, Paul Kagame.

Le Président João Lourenço a également envoyé des messages à ses homologues du Tchad, Idriss Déby Itno, et du Soudan, Abdel Fattah Abdelrahman Burhan.

Le chef de la diplomatie angolaise, Téte António, qui a quitté le pays cet après-midi à destination de Brazzaville (Congo), Bangui (République centrafricaine), Kigali (Rwanda), NDjamena (Tchad) et Khartoum (Soudan) est le porteur de ces messages du Président angolais.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.