Congo-Kinshasa: L'Assemblée nationale se penche sur sa configuration politique

En RDC, les députés sont invités ce vendredi à une plénière au cours de laquelle seront effectuées l'identification de la configuration politique de l'Assemblée nationale et la déclaration d'appartenance à la majorité ou à l'opposition.

Le bureau provisoire de l'Assemblée nationale qui a vu ses pouvoirs être élargis par la Cour constitutionnelle veut terminer sa mission avant le 3 février, date de la fin de la session extraordinaire. Et l'élection du bureau définitif de cette chambre est l'une des priorités de la session. Mais avant de passer au scrutin, il faut connaître la configuration politique de l'Assemblée nationale.

Cet exercice permettra de savoir qui est de l'opposition et qui est de la majorité. Sachant que la détermination des quotas des postes au nouveau bureau tiendra compte du poids de chaque famille politique.

Entre temps, la mission de l'informateur Modeste Bahati Lukwebo se poursuit. Ce dernier a également accéléré le rythme de son travail. Les consultations se multiplient.

Son rapport sera rendu au chef de l'Etat, d'après lui-même, au plus tard le 30 janvier, soit dans moins de 10 jours. C'est à partir de ce travail qu'un nouveau Premier ministre sera désigné.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.