Ile Maurice: Coups de feu à Beau-Bassin - Manan Fakoo rend l'âme

Manan Fakoo, 56 ans, admis aux soins intensifs de l'hôpital Victoria depuis mercredi soir, à Candos, est décédé aux petites heures ce matin. Une autopsie sera pratiquée ce matin.

Des coups de feu ont été tirés en direction de Swaste Rao Fakoo, plus connu comme Manan, l'un des gros bras ayant défilé lors de la dernière comparution en cour de Yogida Sawmynaden.

L'habitant de Beau-Bassin, notoirement connu de la police, se trouvait dans sa voiture à l'angle des rues Martindale et Swami Dayanand, à quelques mètres de son domicile lorsqu'on a fait feu en sa direction.

Le quinquagénaire, blessé à l'épaule et près de la mâchoire, s'est rendu au poste de police de Beau-Bassin pour signaler l'agression. Des policiers lui ont dit qu'ils vont solliciter une ambulance pour le transporter à l'hôpital, mais Manan Fakoo a pris sa voiture et s'est lui-même dirigé à l'hôpital Victoria à Candos. Il y a subi une intervention chirurgicale et a été admis aux soins intensifs.

Dès l'annonce de son décès, la sécurité a été renforcée à l'hôpital avec une importante présence policière.

La voiture de Manan Fakoo a été examinée hier. Une balle de calibre 0.22 et trois douilles ont été retrouvées dans la voiture de Manan Fakoo. La munition proviendrait d'un pistolet. La piste d'un règlement de comptes est privilégiée par les enquêteurs. Des images des cameras Safe City ont été visionnées. Deux hommes circulant sur une moto aborant des casques intégraux ont été aperçus en train de prendre la fuite après la fusillade. Toujours pas d'arrestation pour le moment.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.